Mary de Teck : celle que Victoria avait destiné à devenir Reine

C’est le 26 mai 1867 que naît au palais de Kensington, l’arrière-petite-fille du roi George III, la princesse Victoria Mary Augusta Louise Olga Pauline Claudine Agnes de Teck. Fille de François de Wurtemberg, duc de Teck, et de Marie-Adélaïde de Cambridge.

Retour sur la vie de celle qui, grâce à la reine Victoria, fut destinée à épauler deux souverains britanniques : épouse du roi George V, elle fut également la femme de conseil de son fils, le roi George VI lorsqu’il fut appelé à monter sur le trône.

Le duc de Teck et la duchesse de Teck avec leur fille, la princesse Mary à sa naissance en 1867 (Photo : domaine public)

Mary de Teck devait épouser le prince Albert Victor

L’adolescence de la jeune princesse fut assez mouvementée puisqu’à l’âge de 16 ans sa famille est obligée de fuir le Royaume-Uni. En effet à cette époque-ci le duc de Teck surendetté doit fuir les créanciers, la famille fait alors le tour de l’Europe avant de revenir à Londres en 1885. Bien que pour un temps, il fut convenu que la princesse Mary devait épouser le premier fils du futur roi Édouard VII, le prince Albert Victor, celui-ci mourut six semaines après la première rencontre avec sa prétendante. La reine Victoria appréciant vraiment la princesse Mary et souhaitant que la princesse épouse un de ses petits-fils, elle choisit de la marier au prince George, duc d’York, frère cadet du feu Albert Victor.

Un mariage arrangé mais heureux avec le roi George V

Titrée duchesse d’York par son mariage, le 6 juillet 1893, elle donne naissance aux princes Édouard (1894), Albert (1895), Henry (1900), George (1902), John (1905) et à la princesse Mary (1897). Mary de Teck devint reine consort du Royaume-Uni et des dominions britanniques, impératrice consort des Indes à la mort de son beau-père en 1910.

La reine Mary, peu de temps après l’ascension sur le trône de son époux, le roi George V (Photo : domaine public)

Lire aussi : Les funérailles de George VI le 15 février 1952

Une reine engagée qui épaula son fils durant son règne

Elle conseilla son époux, le roi George V durant tout le temps de son règne. Le roi George V, déjà bien malade depuis plusieurs années s’éteint le 20 janvier 1936, le fils aîné de la Reine devient Roi sous le nom d’Édouard VIII. Aidant et encourageant dans un premier temps son fils, elle fut très vite déçue lorsqu’il abdique « par amour » afin de vivre avec l’Américaine Wallis Simpson. La Reine Mère est alors obligée d’encourager son second fils Albert, duc d’York, à devenir roi du Royaume-Uni et empereur des Indes sous le nom de George VI.

Lire aussi : Le roi George VI est mort : le jour où Elizabeth est devenue reine alors qu’elle était au Kenya

La reine mère Mary mourut peu de temps après la fin du règne de son fils

N’ayant jamais été préparé à occuper cette fonction, la reine Mary vint l’aider dans cette lourde charge. Lors de la Seconde Guerre mondiale, la Reine Mère fut évacuée de Londres sur insistance de son fils, le Roi. La reine Mary meurt, le 24 mars 1953, soit plus d’un an après le décès de son fils, George VI, elle vit l’avènement de sa petite-fille, la reine Elizabeth II mais décéda quelques mois avant son couronnement. Durant toute sa vie la reine Mary laissa l’image d’une femme chic ayant un fort caractère, ce qui lui assura l’amitié de la reine Victoria mais également un mariage arrangé devenu par la suite un mariage d’amour.

Funérailles de la reine mère Mary en 1953, quelques semaines avant le couronnement de la reine Elizabeth (Photo : domaine public)

No Comments Yet

Leave a Reply