Le prince Laurent sur son smartphone : il répond au téléphone pendant le défilé du 21 juillet

L’attitude du prince Laurent a souvent prêté à polémique. Le frère du roi Philippe a déjà indiqué en interview que sa place dans la famille royale était plus une contrainte qu’un privilège et il a à plusieurs reprises déjà démontré qu’il pouvait faire fi du protocole s’il le souhaitait. Cet après-midi, jour de fête nationale en Belgique, son comportement a tout de même soulevé bon nombre de questions sur les réseaux sociaux. Était-ce de la provocation de sa part ? Le prince Laurent a fait le stricte minimum de son devoir de représentation. Entre paresse sur son siège, poignées de mains forcées et surtout un désintérêt total pour la cérémonie en passant un tiers de son temps sur son smartphone, les Belges se posent des questions.

Le prince Laurent est absorbé par son téléphone et a failli rater la Brabançonne

Sans vouloir relancer des polémiques, le prince Laurent bénéficie, comme tous les autres membres de la famille royale belge d’une dotation. Ses prises de position, ses polémiques, la gestion parfois hasardeuse ou douteuse de ses sociétés lui ont déjà valu quelques déboires et il est très certainement le membre de la famille royale qui jouit de la plus mauvaise réputation. Au lieu de se racheter une image, le prince Laurent, fidèle à lui-même n’avait visiblement pas du tout envie de faire des efforts pour ce 21 juillet, date de la fête nationale en Belgique. Pourtant, la journée avait bien commencé…

Le prince Laurent, absorbé par son téléphone, a failli rater la Brabançonne

Le roi Philippe comptait sur sa sœur et son frère pour représenter la Couronne dans le pays pour la fête nationale. Alors que le roi, la reine Mathilde et leurs quatre enfants ont assisté à la messe du Te Deum à Bruxelles, il avait envoyé sa sœur, la princesse Astrid assister à la messe à Namur, capitale de la Wallonie et son frère, le prince Laurent, s’est rendu à Bruges, en Flandres, pour assister à la messe. Jusque-là, le prince Laurent a rempli son devoir, se rendant à l’église et signant le livre d’or de la ville de Bruges et de la province. Une fois la messe terminée, Philippe attendait le retour d’Astrid et de Laurent sur Bruxelles, afin de continuer la suite des festivités.

Laurent ne se lève pas pour saluer Catherine le Clément de Saint-Marcq

La princesse Astrid et la princesse Claire semblent le sermonner pendant le défilé

Comme le veut la tradition, une tribune officielle est installée devant le palais royal, pour que la famille royale et les invités de marque puissent assister au défilé militaire en début d’après-midi. Le défilé est chaque année inauguré par le souverain qui défile dans un char pour rejoindre la tribune officielle où l’attend sa famille. Lors de la mise en place du défilé, à quelques minutes du début de la cérémonie, des observateurs royaux, dont le journaliste Wim Dehandschutter, ont posté sur Twitter des vidéos pour le moins surprenantes. On y voit le prince Laurent, en tenue militaire d’apparat, qui se fait sermonner par sa sœur ainée, la princesse Astrid, elle aussi en tenue militaire. Le prince semble dissipé, sa femme, la princesse Claire lui fait quelques remarques mais tout ce qui semble l’intéresser est de s’asseoir. Lorsque Catherine le Clément de Saint-Marcq, la doctoresse attitrée du roi Albert II s’approche de la tribune, Claire, Lorenz et Astrid la saluent chaleureusement. Laurent, lui, reste assis. C’est à peine s’il accepte de la saluer alors qu’elle vient jusqu’à lui.

Le roi Philippe jette des regards vers son frère Laurent qui répond au téléphone pendant le défilé

Pendant tout le reste de la cérémonie, Laurent a les yeux rivés sur son téléphone. Lorsque la Brabançonne retentit, il lui faut une ou deux secondes pour comprendre ce qu’il doit faire. D’un bond, il sursaute, se met sur ses deux pieds et fait le salut militaire. Lorsqu’il peut se rasseoir, il sort à nouveau son smartphone de sa poche et passe son temps à envoyer des SMS. Soudain, le pire se produit. Il décroche son téléphone et répond à un appel. La princesse Claire lui fait des yeux insistants pour lui montrer son désaccord. Sa sœur Astrid, elle aussi lui fait signe, si bien que le roi Philippe, finit lui-même par tourner la tête dans sa direction. Était-ce un énième signe de provocation de sa part ? Une fois le défilé terminé, Astrid et son époux Lorenz ont pris un bain de foule dans le parc royal. Le roi Philippe et la reine Mathilde se sont rendus dans le parc, eux aussi, pour rencontrer quelques citoyens. Le prince Laurent, quant à lui, considérait son effort terminé pour aujourd’hui et ne s’est plus montré de la journée.

No Comments Yet

Leave a Reply