Alois de Liechtenstein s’exprime sur le déconfinement et redoute une nouvelle vague

Le prince héréditaire Alois de Lichtenstein, régent de la Principauté, était l’invité d’une émission de radio diffusée hier. Le prince héréditaire a fait une déclaration publique sur la crise du coronavirus et a également répondu aux questions des auditeurs de Radio L, appelant la population à respecter systématiquement les mesures de protection de la deuxième phase, à savoir celle du déconfinement, au risque de voir se déclarer une nouvelle vague de contamination.

Le prince héréditaire Alois s’est exprimé sur les mesures de déconfinement (Photo : Daniel Schwendener)

« Malheureusement, ce n’est pas encore fini. Nous devons nous attendre à de nouvelles vagues et nous devons les empêcher avec les mesures restantes », a déclaré le fils du prince souverain Hans-Adam II. Tant qu’il n’y a pas de vaccin ou de médicament contre le virus, le prince Alois a fait savoir qu’il était impensable de revenir à nos habitudes d’avant la crise.

Le prince héréditaire satisfait des mesures prises dans la Principauté

Dans l’ensemble, l’héritier du trône, impliqué dans la gestion de la crise depuis le début, est très satisfait de la manière dont le Liechtenstein a lutté contre le virus. « Heureusement, nous avons passé la première phase grâce aux bonnes mesures de protection, la discipline de la population et la solidarité qui s’est manifestée », a souligné Alois. Le gouvernement a mis en œuvre les mesures rapidement et bien en raison des courtes distances. Néanmoins, quelques critiques provenant de la population ont été soulignées lors de l’émission. Le prince héréditaire, qui a accepté de répondre aux questions des auditeurs a pu entendre que la population critiquait parfois les autorités, en qualifiant leurs réactions d’ «alarmisme» ou faisant par d’une volonté de « démonstration de pouvoir du gouvernement »« Je n’ai vu aucune manifestation de pouvoir nulle part », a rétorqué le prince héréditaire Alois, rappelant qu’au contraire, le gouvernement a bien fait attention à ce que le parlement puisse continuer à travailler.

Pas d’augmentation des imposés après la crise au Liechtenstein

« Nous sommes un petit pays, tourné vers l’exportation, et très dépendant de l’environnement international et de l’évolution de l’économie avec nos principaux partenaires commerciaux. », a également rappelé le prince héréditaire. Néanmoins, il est convaincu que le Liechtenstein s’en sortira grâce au budget de l’État positif et au nouveau plan d’urgence qui a été fixé. Alois a également voulu rassurer la population en indiquant qu’il n’était pas prévu d’augmenter les impôts et qu’aucune mesure d’austérité ne devrait être mise en place, malgré l’énorme coût de cette crise.

Le prince héréditaire a notamment répondu aux questions d’une auditrice qui expliquait devoir s’occuper de ses enfants, en plus de son travail et que c’était très compliqué. Alois a fait savoir qu’il était au courant de la situation difficile des parents isolés. Pour conclure, il a salué le travail de solidarité et de bénévolat qui a été mis en place dans le pays. « C’est une force de notre société et un élément important pour réussir à traverser la crise ». Il a également déclaré : « Nous devons être mieux préparés à une pandémie à l’avenir », prenant pour exemple l’amélioration de l’infrastructure numérique dans l’enseignement.

Source : Vaterland

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.