La famille royale de France

Le prétendant orléaniste au trône de France

Depuis 2019, suite à la mort d’Henri d’Orléans, le prétendant orléanais au trône de France est Jean d’Orléans, né en 1965. Marié à Philomena de Tornos y Steinhart, ensemble ils ont 5 enfants : Gaston (héritier, dauphin de France), AntoinetteLouise-MargueriteJosephJacinthe. Si Jean d’Orléans était roi, il utiliserait le nom de règne de Jean IV.

La dynastie orléaniste base sa légitimité par rapport à leurs cousins Bourbon sur deux arguments principaux. Le premier est la reconnaissance mutuelle du Traité d’Utrecht qui indique la renonciation au trône de France de Philippe V, devenu roi d’Espagne. Or, la lignée des Bourbon, prétendants actuels, descendent de Philippe V. L’autre argument est celui du vice de pérégrinité qui veut qu’un descendant qui s’installe à l’étranger sans intention de retour perd son droit de prétention au trône, comme ce fut le cas avec les aïeuls des prétendants Bourbon, avec pour preuve l’obtention du titre de roi d’Espagne et donc l’intention de régner ailleurs qu’en France.

Les prétendants de la famille d’Orléans sont les descendants direct de Louis-Philippe 1erroi des Français, dernier roi à avoir régner sur la France, lui-même descendant de Louis XIII et non de Louis XIV, comme c’est le cas des Bourbon.

Actualité de la famille d'Orléans - prétendante au trône orléaniste de France