L’Empire allemand

L’Empire allemand (Deutsches Kaiserreich) est le régime de l’État allemand de 1871 à 1918, date de l’abolition de la monarchie et de la reconnaissance officielle de la noblesse dans le pays.

L’Empire allemand a succédé à plusieurs regroupements étatiques qui se sont succédés rapidement entre 1806 et 1871, comme la Confédération germanique ou la Confédération de l’Allemagne du Nord. Avant 1806, les pays germaniques étaient regroupées dans le Saint-Empire romain germanique, dont les frontières ont très largement changé depuis sa création en 962. L’Empire allemand correspond grosso-modo à l’Allemagne actuelle et à une grande partie de la Pologne.

À l’issue de la Première Guerre mondiale, l’empereur allemand Guillaume II fut contraint d’abdiquer. L’Empire allemand était alors un état-nation fédéral, composé de plusieurs états souverains. Suite à son abdication le 9 novembre 1918, la monarchie a été abolie dans l’ensemble des états souverains de l’Empire.

En 1918, l’Empire allemand était composé de 4 royaumes, 6 grands-duchés, 5 duchés, 7 principautés, 3 républiques et un territoire impérial (Reichsland), l’Alsace-Lorraine.

Proclamation de l’empereur Guillaume 1e, à Versailles, en présence du prince héritier Frédéric, le 18 janvier 1871. (Image : WikiCommons)

Familles souveraines de l’Empire allemand

Le dernier empereur allemand

Le dernier empereur allemand est Guillaume II, de la famille Hohenzollern. La famille Hohenzollern ayant été la dynastie souveraine du royaume de Prusse depuis plusieurs siècles, elle fut désignée pour devenir la famille impériale, lorsque l’Empire se forma en 1871. Le royaume de Prusse était le plus vaste territoire de l’Empire allemand, représentant quasiment à lui seul la moitié de l’Empire. La population du royaume de Prusse était d’environ 40 millions d’habitants, début des années 1900, pour un total d’environ 60 millions d’habitants dans tout l’Empire allemand.

Pendant toute la période de l’Empire allemand, l’empereur était à la fois empereur allemand et roi de Prusse.

Le dernier empereur était Guillaume II (1859-1941). Il avait épousé Augusta Victoria de Schleswig-Holstein.

Toutes les monarchies sous l’Empire allemand

Tous les 22 territoires souverains et les derniers monarques qui agissaient en tant que souverains au moment de l’abolition.

Outre ces 22 monarchies, il y avait également 3 républiques (villes libres hanséatiques : Brême, Hambourg, Lübeck), portant à 25 le nombre de territoires de l’Empire allemand, ainsi qu’un territoire impérial (Reichsland : Alsace-Lorraine).

Les royaumes

Les grands-duchés

  • Grand-duché de Bade : le grand-duc Frédéric II (Maison de Bade)
  • Grand-duché de Hesse : le grand-duc Ernest-Louis (Maison de Hesse-Darmstadt)
  • Grand-duché de Mecklembourg-Schwerin : le grand-duc Frédéric-François IV (Maison de Mecklembourg-Schwerin)
  • Grand-duché de Mecklembourg-Strelitz : Adolphe-Frédéric VI (avec Frédéric-François IV comme régent) (Maison de Mecklembourg-Strelitz)
  • Grand-duché d’Oldenbourg : le grand-duc Frédéric-Auguste II (Maison de Holstein-Gottorp/Oldenbourg)
  • Grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach : le grand-duc Guillaume-Ernest 1e (Maison de Saxe-Weimar-Eisenach)

Duchés

  • Duché d’Anhalt : le duc Joachim Ernest (Maison d’Ascanie)
  • Duché de Brunswick : le duc Ernest-August (Maison de Hanovre)
  • Duché de Saxe-Altenbourg : le duc Ernest II (Maison de Saxe-Altenbourg/Wettin)
  • Duché de Saxe-Cobourg-Gotha : le duc Charles-Édouard (Maison de Saxe-Cobourg-Gotha/Wettin)
  • Duché de Saxe-Meiningen : le duc Bernard III (Maison de Saxe-Meiningen/Wettin)

Principautés

  • Principauté de Lippe : le prince Léopold IV (Maison de Lippe)
  • Principauté de Schaumbourg-Lippe : le prince Adolphe II (Maison de Lippe)
  • Principautés de Schwarzbourg-Rudolstadt et Schwarzbourg-Sondershausen: le prince Günther-Victor (Maison Schwarzbourg)
  • Principauté de Waldeck-Pyrmont : le prince Frédéric (Maison de Waldeck-Pyrmont)
  • Principauté de Reuss-Greiz : le prince Henri XXIV (Maison de Reuss, branche aînée)
  • Principauté de Reuss-Gera : le prince Henri XXVII (Maison de Reuss, branche cadette)

Classement des monarchies par nombre d’habitants :

Population dans chacune des monarchies en 1905 (certains chiffres sont ceux de 1910).

  • Royaume de Prusse : 40 169 219 habitants
  • Royaume de Bavière : 6 524 372 habitants
  • Royaume de Saxe : 4 806 661 habitants
  • Royaume de Württemberg : 2 437 574 habitants
  • Grand-duché de Bade : 2 009 320 habitants
  • Grand-duché de Hesse : 1 282 051 habitants
  • Grand-duché de Mecklembourg-Schwerin : 639 958 habitants
  • Duché de Brunswick : 494 339 habitants
  • Grand-duché d’Oldenbourg : 438 856 habitants
  • Grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach : 388 000 habitants
  • Duché d’Anhalt : 328 007 habitants
  • Duché de Saxe-Meiningen : 269 000 habitants
  • Duché de Saxe-Cobourg-Gotha : 242 000 habitants
  • Duché de Saxe-Altenbourg : 207 000 habitants
  • Principautés de Schwarzbourg-Rudolstadt et Schwarzbourg-Sondershausen : 182 000 habitants (97 000 et 85 000)
  • Principauté de Lippe : 150 937 habitants
  • Principauté de Reuss-Gera : 144 570 habitants
  • Grand-duché de Mecklembourg-Strelitz : 103 451 habitants
  • Principauté de Reuss-Greiz : 70 590 habitants
  • Principauté de Waldeck-Pyrmont : 59 137 habitants
  • Principauté de Schaumbourg-Lippe : 44 992 habitants