Actualité de la famille impériale d'Autriche

La Famille de Habsourg

De 976 à 1156, la Maison de Babenberg régna sur le territoire autrichien, offrant au pays 8 générations margraves d’Autriche. En 1156, la même famille resta à la tête du territoire mais en tant que ducs d’Autriche. En 1246, l’extinction de la Maison de Babenberg coïncide avec l’interrègne, qui se termine en 1276, lorsque Rodophe 1e de Habsbourg tua Ottokar, roi de Bohême, qui régnait sur l’Autriche pendant l’interrègne. À partir de cette date, les Habsbourg restèrent la famille souveraine d’Autriche… et bien au-delà.

Au fil des siècles, plusieurs branches se sont succédées à la tête de l’Autre, comme la branche albertine ou léopoldienne. En 1493, les souverains autrichiens sont élevés au rang d’archiducs.

La Famille de Habsbourg-Lorraine

À partir du 29 novembre 1780, lorsque Joseph II devint archiduc d’Autriche, à la mort de sa mère, la maison régnante devint Habsbourg-Lorraine. En effet, Joseph était le fils de Marie-Thérèse de Habsbourg (Marie-Thérèse d’Autriche) et de François de Lorraine (François 1er, empereur du Saint-Empire).

En 1804, l’Autriche devint un empire et François II, dernier empereur du Saint-Empire, devint le premier empereur d’Autriche sous le nom de règne de François 1e.

L’empire austro-hongrois est dissout en 1918, au lendemain de la défaite germanique et de ses alliés lors de la Première Guerre mondiale. Charles 1e est contraint d’abdiquer et c’est le 12 novembre qui marque la fin d’un millénaire de régime monarchiste sur le territoire autrichien. Une monarchie sur laquelle a régné la famille de Habsourg pendant environ 650 ans.

À la mort de Charles 1e, dernier empereur d’Autriche, c’est son fils Otton 1er, qui devint prétendant au trône en 1922. À la mort d’Otton 1e, en 2007, c’est son fils Karl (Charles II) qui devint et qui est toujours l’actuel prétendant au trône impérial ainsi qu’à la multitude de trônes qui étaient occupés par le dernière empereur lors de son abdication en 1918. L’héritier du trône est le fils aîné de Charles de Habsbourg-Lorraine, Ferdinand-Zvonimir de Habsbourg-Lorraine (1997), connu civilement comme Ferdinand-Zvonimir Habsburg-Lothringen, pilote de Formule 3 de profession.