La famille royale tongienne

Depuis 1970, le royaume des Tonga a pris son indépendance du Royaume-Uni.

En 1845, tous les dirigeants des chefferies tongiennes sont réunis sous l’autorité d’un seul monarque. En 1875, sous le règne de Tupou 1e, les Tonga deviennent une monarchie constitutionnelle puis sont incluses sous le protectorat britannique en 1900.

En 1970, les îles Tonga acquièrent leur indépendance mais restent membres du Commonwealth. Le roi des Tonga est alors monarque exclusif du royaume.

À la mort de la reine Salote Tupou III, en décembre 1965, son fils aîné, Taufaʻahau Tupou IV lui succède. À sa mort, c’est son fils aîné, Tupou V qui lui succède. Ce dernier n’est pas marié et a une fille reconnue mais illégitime, donc non dynaste. C’est don son frère, qui devient roi à sa mort en 2012. ʻAhoʻeitu ʻUnuakiʻotonga Tukuʻaho ou Tupou VI est l’actuel souverain des Tonga et seul monarque indigène d’Océanie.