Eduard de Habsbourg encense la politique familiale de Viktor Orbán

Alors que la politique du président hongrois est très critiquée par la presse européenne et internationale, il y a un point de sa politique qui a porté ses fruits. Viktor Orbán, papa de cinq enfants, a mis au point une politique de valorisation de la famille qui plait beaucoup à l’archiduc Eduard d’Autriche, ambassadeur hongrois auprès du Saint-Siège et de l’ordre souverain de Malte.

L’archiduc Eduard de Habsbourg-Lorraine, ambassadeur de Hongrie au Saint-Siège et à l’ordre de Malte, soutient la politique familiale du président Viktor Orbán (Photo : Twitter/eduardhabsburg)

L’effort de Viktor Orbán a soutenir les familles plait à l’archiduc Eduard de Habsbourg-Lorraine

L’archiduc Eduard de Habsbourg-Lorraine, Eduard Habsburg-Lothringen à l’État civil, 53 ans, est ambassadeur pour la Hongrie au Vatican, depuis 2015. L’arrière-arrière-petit-fils de l’empereur François-Joseph 1e est un prince moderne, qui manie Twitter avec brio, et qui allie modernité avec tradition. Il est notamment le père de 5 enfants, qu’il a eus avec son épouse, la baronne Maria Theresia von Gudenus. Avec une vie familiale bien chargée, lui qui appartient à l’une des plus prestigieuses familles européennes, son avis sur la politique familiale de Viktor Orbán, intéressait le médias IFN, spécialisé dans la famille.

Interrogé par IFN, Eduard de Habsbourg explique qu’en Hongrie « entre 2010 et 2018, le taux d’avortement a chuté de 33,5%, les mariages ont augmenté de 43% et les divorces ont également diminué de manière significative, de 22,5% entre 2010 et 2017 ». Depuis lors, des nouvelles réformes ont été mises en place par le gouvernement actuel et ont eu pour effet de soutenir ses résultats encourageants. « En 2019, les nouvelles mesures ont permis d’enregistrer 84% ​​de plus de mariages qu’en 2010. Et en 2020, la fécondité, le nombre d’enfants par femme, est 20% plus élevée qu’en 2010 », se réjouit le petit-fils de l’archiduc Joseph-François d’Autriche et de la princesse Anne de Saxe.

Viktor Orbán, son épouse et trois de leurs 5 enfants (Photo : Facebook/orbanviktor)

Le président hongrois et son gouvernement ont décidé d’accorder 5% du PIB au soutien des familles. Plusieurs mesures sont prises pour y arriver, comme l’exonération fiscale pour les femmes qui ont quatre enfants, des prêts familiaux et un soutien aux grands-parents pour la garde des enfants. Selon Eduard de Habsbourg, le secret de cette réussite est l’argent qu’a osé allouer le gouvernement aux familles. Le succès est «un mélange d’allégements fiscaux et de soutiens financiers directs. Quelques exemples : à partir du troisième enfant, vous ne payez pratiquement aucun impôt sur le revenu, une femme avec quatre enfants ne paie plus d’impôts. Il existe des prêts pour les jeunes couples mariés que vous n’avez plus à rembourser à partir du troisième enfant. Il existe également des prêts pour la construction de maisons, un soutien financier pour l’achat de grandes voitures familiales. Les grands-parents reçoivent une aide à la garde d’enfants. »

Source : IFN

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.