Un intrus est entré dans Buckingham la nuit et voulait pénétrer dans la chambre de la reine Elizabeth II

Le tabloïd britannique The Sun a révélé qu’un homme avait réussi à se faufiler dans Buckingham Palace et avait réussi à approcher les appartements de la reine, ce mardi, avant d’être intercepté et remis à la police. Une faille dans la sécurité a permis à cet intrus d’entrer, comme ce fut le cas, il y a 37 ans, jour pour jour, lorsque Michael Fagan avait réussi à pénétrer dans la chambre de la reine.

Un homme voulait imiter l’intrusion de Michael Fagan, 37 ans plus tard

Le 9 juillet, à 2 heures du matin, un homme a réussi à entrer dans le palais de Buckingham, où dormait la reine cette nuit-là, comme pouvaient l’indiquer les drapeaux hissés sur le palais. L’homme aurait réussi à se diriger dans l’enceinte du palais, jusqu’aux portes de la résidence de la reine. La monarque de 93 ans dormait à quelques mètres de là, mais la porte de la résidence était bien fermée. Il a fallu 4 minutes pour que la police arrive sur place et l’arrête, tout en vérifiant s’il était armé ou non. Il semblerait que l’homme ait voulu imiter l’intrusion de Michael Fagan qui avait aussi eu lieu un 9 juillet. Pas de chance pour lui, il a tambouriné à plusieurs reprises à la porte de la résidence, mais la sécurité a été renforcée depuis l’incident de 1982. Il a tout de même réussi à passer à travers les portes, les grilles et les nombreuses caméras de surveillance.

Les appartements de la reine se situent dans la partie sur le côté, à droite de la photo, cachée du public qui observe la face avant du palais depuis la grille (Photo : PA)

En 1982, un schizophrène était entré dans la chambre de la reine

Cette opération rappelle l’intrusion réussie qui s’est déroulée il y a 37 ans à Buckingham. Le 9 juillet 1982, Michael Fagan, un chômeur de 31 ans, avait réussi à entrer dans la chambre de la reine à 7 heures 15 du matin. L’homme atteint de schizophrénie s’est mis à déblatérer et raconter ses problèmes familiaux à la reine, surprise de le voir débarquer dans sa chambre. Elle a immédiatement appuyé sur le bouton d’alerte situé à côté de son lit mais personne n’est intervenu. Elle a ensuite décroché son téléphone et a appelé à l’aide à la conciergerie, mais l’employé a cru à une blague et lui a répondu pour rire : « Oui, ma chérie, tu es la reine, on va envoyer quelqu’un ». Michael Fagan, dans sa folie, a cassé un vase en verre et a menacé de s’ouvrir les veines avec un bout de verre, en s’asseyant sur le lit de la reine. Finalement, c’est l’un des domestiques de la reine, son ami Paul Whybrew, qui est entré à ce moment-là dans la chambre avec les corgis et qui a eu l’intelligence d’esprit d’entamer la conversation avec le schizophrène pour l’emmener dans une autre pièce. Plus tard, la police est venue le chercher. Depuis lors, tout le système de sécurité et le protocole ont été revus et renforcés.

Michael Fagan, un schizophrène de 31 ans avait réussi à entrer dans la chambre de la reine, il y a 37 ans (photo : AP)

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.