Le roi Abdallah, la reine Rania de Jordanie fêtent les 73 ans d’indépendance de leur pays

Le samedi 23 mai, le roi Abdallah et son épouse, la reine Rania de Jordanie ont assisté aux célébrations du 73e anniversaire de l’indépendance de leur pays. Étaient présents à leurs côtés le prince héritier Hussein, la princesse Salma et le prince Hashem. Seul le deuxième fils du couple royal, le prince Iman était absent, car le jeune prince de 22 ans étudie aux États-Unis, à l’université de Gerogetown.

Le prince héritier Hussein, sa mère la reine Rania, Sa Majesté le roi Abdallah II, le prince Hashem et la princesse Salma (photo : Cour royale hachémite)

Le roi de Jordanie a remis des récompenses à ses concitoyens

Les festivités se sont déroulées au Palais culturel d’Amman, la capitale. La cérémonie a débuté par 21 coups de fusils et le passage en revue des troupes militaires. Plusieurs membres du gouvernement jordanien ont pris la parole et sont revenus sur l’indépendance du pays, qui a eu lieu le 25 mais 1946. Plus tard, lors de la cérémonie, le roi Abdallah II a remis des médailles à des hauts dignitaires du pays. La Cour royale hachémite a publié un extrait de la cérémonie sur Twitter.

(photo : Cour royale hachémite)

Des sénateurs, des députés, des diplomates, des politiciens et des chefs d’entreprises étaient conviés à cet événement, durant lequel des médailles honorifiques de l’Ordre d’Al Istiqlal (Ordre de l’Indépendance, en français), ont été remise à des membres de prestigieuses universités du pays.

Le prince Hussein de Jordanie, prince héritier du royaume (photo : Cour royale hachémite)

Presque toute la famille hachémite était présente

Cette année, nous fêtons également les 20 ans de règne du roi Abdallah, qui est monté sur le trône en 1999, à la mort de son père, le roi Hussein. La famille royale jordanienne appartient à la famille hachémite, dont les membres revendiquent être les descendants de Fatimah, la sœur du prophète Mahomet. Ils sont donc, selon la tradition musulmane, les cousins éloignés de la famille régnante du Maroc. Le roi Mohammed VI du Maroc est de la dynastie alaouite, prétendants descendants d’Ali, cousin et gendre du prophète Mahomet. Le roi du Maroc a d’ailleurs profité de l’anniversaire de l’indépendance de la Jordanie pour envoyer tous ses vœux au roi Abdallah.

La princesse Salma lors de la cérémonie du 73e anniversaire de l’indépendance

Le roi Abdallah n’était pas l’héritier désigné par son père. Le roi Hussein avait choisi son frère, le prince Hassan comme héritier. Treize jours avant sa mort, il change son testament et remet le droit à son fils, le prince Abdallah devenir l’héritier. En échange, Abdallah promet que son propre hériter ne sera pas son fils mais son frère, le prince Hamzah, époux de la princesse Noor. En 2004, le roi Abdallah rompt ce pacte et désigne son fils, le prince Hussein comme héritier.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr