La doyenne des Bernadotte est morte : l’arrière-petite-fille du roi Oscar est décédée à 103 ans

Ce 22 décembre, on a appris la mort de la plus âgée des membres de la famille Bernadotte, descendante des rois de Suède. Née le 10 avril 1916, Dagmar Bernadotte de Wisborg était la petite-fille du prince Oscar, lui-même fils du roi Oscar II. En 1936, Dagmar épouse un militaire haut-gradé Nils-Magnus von Arbin. Ensemble, ils ont cinq filles : Marianne, Louise, Cathrine, Jeanette et Madeleine. Elle était veuve depuis 1985. Depuis 2014, à la mort de Lennard Bernadotte, elle est devenue la Bernadotte la plus âgée en vie et il y a un an, lorsqu’elle a dépassé les 102 ans, elle a battu le record d’Elsa Cedergren, née Bernadotte, en devenant la doyenne de l’histoire de la famille, comme le rappelle le magazine suédois Svenskdam.

La vie de Dagmar, proche de la famille royale de Suède

Dagmar est l’aînée de Carl Bernadotte de Wisborg, fils du prince déchu Oscar, premier comte de Wisborg. Sa mère était Marianne De Geer, appartenant à une riche famille suédoise. Sa famille possédait la ferme Frötuna, près d’Uppsala et c’est ici qu’elle a grandi. Ce bâtiment qui avait été acheté par le maréchal Charles de Geer en 1775 est devenu une possession de la famille Bernadotte grâce au mariage de Marianne avec Carl Bernadotte. Dagmar est la sœur de Nils (décédé à 2 ans), Oscar (décédé en 2018) et Catharina. Sa sœur Catharina est aujourd’hui la plus âgée des Bernadotte en vie, depuis la mort de Dagmar, ce 22 décembre 2019. Catharina est née en avril 1926. Dagmar a également un demi-frère, Claes Bernadotte, né après le divorce de ses parents. Son père s’était remarié avec Gerty Börjesson et sa mère, Marianne De Geer s’était remariée avec le financier Marcus Wallenberg, qui fut notamment PDG la banque Enskilda.

Dagmar Bernadotte de Wisborg dans sa jeunesse

Du sang royal coulait dans les veines de la doyenne des Bernadotte

Dagmar von Arbin était une proche de la famille régnante. Elle était régulièrement invitée au palais lors des réunions familiales et lors des grands événements protocolaires. Elle est décédée à 103 ans et 8 mois. Elle aurait eu 104 ans en avril 2020. Son grand-père, le prince déchu Oscar, était le fils du roi Oscar II mais aussi le frère du roi Gustaf V, qui est l’arrière-grand-père de l’actuel roi de Suède, Carl XVI Gustaf. Dagmar fut donc arrière-petite fille du roi Oscar II, mais aussi petite-nièce du roi Gustaf V, arrière-petite-cousine du roi Gustaf VI Adolf et arrière-arrière-petite-cousine du roi Carl XVI Gustaf. En 1922, Dagmar fut la demoiselle d’honneur au mariage de la princesse Sibylle de Saxe-Cobourg-et-Gotha et du prince Gustav Adolf de Suède, les parents du futur roi Carl XVI Gustaf.

Dagmar von Arbin, comtesse de Wisborg, lors de funérailles, il y a quelques mois

Sa fille, Cathrine a accepté de parler de sa mère à la presse, rappelant combien elle avait vécu une vie heureuse. Les dernières années de sa vie, elle était encore en pleine santé. Elle avait plein d’amis et jouait au bridge pour s’occuper. La famille royale devrait avoir un petit geste ou une pensée à son égard, bien que cela reste de l’ordre du privé.

La roi Carl XVI Gustaf, cousin éloigné de Dagmar von Arbin

Dagmar von Arbin était comtesse de Wisborg

Comme une grande partie de la famille Bernadotte, descendante des rois de Suède, Dagmar Bernadotte était comtesse de Wisborg. Ce titre de noblesse luxembourgeois est accordé aux membres de la famille royale suédoise qui ont été déchus de leur statut de prince. La raison principale était le mariage morganatique ou sans consentement du roi. Le grand-père de Dagmar, le prince Oscar a épousé la roturière Ebba Munckaf Fulkila en 1988, ce qui lui fit perdre son appartenance à la famille royale. Le grand-duc Adolphe de Luxembourg créa alors le titre de noblesse de comte de Wisborg pour Oscar. Quelques décennies plus tard, trois autres princes de Suède connurent le même sort.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply