Le roi de Malaisie divorce de son épouse, Miss Moscou, pour laquelle il avait abdiqué

Le 6 janvier 2019, le roi de Malaisie avait abdiqué, suite à un mariage secret en Russie, avec une ancienne Miss Moscou, de 23 ans sa cadette. La Malaisie est un royaume au système électif. Le pays est composé de 13 États fédérés et le roi est élu parmi 9 chefs de ces territoires qui sont pour la plupart des sultanats. Depuis 2010, il était sultan de Kelantan. Il avait quitté sa fonction de roi, lorsque les images du passé de star de la téléréalité de son épouse ont refait surface. Sur les réseaux sociaux, le mariage de Muhammad V et de son épouse Rihana Petra semblait parfait.

Rihana Oksana et son mari, S.A.R. le sultan Muhammad, sultan de Kelantan (photo: rihanapetra)
Photo du deuxième mariage qui a permis de découvrir qu’ils avaient déjà été mariés en secret en juin 2018

Muhammad V de Malaisie et Rihana Oksana divorcent déjà

En décembre 2016, Muhammad Faris Petra ibni Sultan Ismail Petra a été élu pour devenir le roi de Malaisie, une fonction de 5 ans, qu’il devait assurer jusqu’en 2021. Le 6 janvier 2019, celui qui avait pour nom de règne Muhammad V, abdique, suite à son mariage secret en Russie. C’est Abdullag Shah, sultan de Pahang et fils du défunt roi Abdul Halim Muadzam Shah, qui est choisi pour terminer son règne. Depuis des mois, tout semblait aller à merveille pour l’ancien roi, qui par amour pour sa jeune femme russe, avait préféré abdiquer. Oksana Voevodina, 27 ans, Miss Moscou 2015, postait régulièrement des images de son bonheur sur les réseaux sociaux. Ils étaient même les parents d’un fils, né le 21 mai 2019. Que s’est-il passé entre les jeunes mariés ?

https://www.instagram.com/p/Bzkmta6CeXT/

Qui était Oksana Voevodina ?

Oksana Andreïevna Voevodina est née en 1992. Elle est la fille d’un chirurgien orthopédique de Rostov-sur-Don et d’une pianiste. Elle participe aux sélections de Miss Russie et devient Miss Moscou 2015. Elle entame ensuite une carrière de mannequin en Chine et en Thaïlande, et participe à des émissions de téléréalité. On ne sait pas comment elle a rencontré Muhammed, 50 ans, sultan de Kelantan, déjà roi de Malaisie à cette époque. Lorsque le mariage secret du roi et de la belle russe fut connu, le roi de Malaisie fut contraint d’abdiquer, notamment à cause de la réputation sulfureuse de la jeune femme. Des anciennes images d’elle dans une piscine ont été dévoilées dans la presse. On la voit en bikini dans une piscine, dans les bras d’un jeune homme, alors qu’elle participait à une émission de téléréalité. Le présumé acte sexuel sous les yeux des caméras était incompatible avec la fonction royale de son mari, dirigeant d’un pays musulman très conservateur.

Oksana affichait son bonheur et sa vie au palais de Kelantan sur ses réseaux sociaux (photo : rihanapetra)
Images d’une téléréalité à laquelle a participé Oksana et qui ont valu l’abdication de son époux

Le divorce du sultan de Kelantan et d’Oksana a été prononcé

Le certificat de divorce de l’ancien roi vient de fuiter dans la presse. On y apprend que son épouse, née Oksana Voevodina a adopté le nom de Rihana Oxana Gorbatenko à son mariage. Elle devient alors Rihana Petra, de son non d’épouse. On apprend également que ce certificat est un triple talaq, une des formes de rupture volontaire de mariage permise dans l’islam. L’acte de divorce aurait été enregistré à Singapour. C’est le 7 juin 2018 que le mariage secret du roi et de la jeune femme aurait eu lieu. Leur relation a été rendue publique lorsqu’ils ont organisé une seconde fête de mariage très luxueuse en Russie. Si le palais de Kelantan n’a pas voulu commenter l’information, il a été précisé que personne à l’heure actuelle ne pouvait revendiquer le titre de Permaisuri de Kelantan (reine de Kelantan), de Raja Perempua Kelantan (reine consort de Kelantan) ni de sultane de Kelantan.

Oxana Voevodina est mère d’un petit garçon né en mai 2019 (photo : rihanapetra)
Le roi Muhammad V lors de la cérémonie d’abdication

Les causes du divorces sont méconnues

Les causes du divorce ne sont pas connues mais semblent être suffisamment sérieuses pour que l’on juge le cas comme un talaq. Récemment, dans plusieurs de ses publications sur Instagram, la jeune femme écrivait que son fils deviendrait un jour roi de Malaisie, ne comprenant visiblement pas bien comment fonctionne le système monarchique du pays. Malgré ses magnifiques photos, en train de bercer une poussette à l’entrée du palais ou lors de vacances de rêve aux côtés de son mari, il y a eu quelques phrases étranges qui laissaient penser qu’elle s’était disputée avec lui. « Un homme qui aime vraiment sa femme ferait tout pour elle. Il doit tout le temps se soucier de ce qu’elle ressent et prend soin d’elle si elle est épuisé. Il tient 100% de ses promesses. La famille est le résultat d’un travail de deux personnes qui peuvent donner de l’amour inconditionnel ». Le sultan de Kelantan avait déjà divorcé de sa première épouse, en 2007.

https://www.instagram.com/p/BzLY5uqiCmZ/

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr