Victoria de Suède en Islande : Conférence sur l’Arctique et rencontre avec le président islandais

Après avoir inauguré une exposition sur l’Arctique à Stockholm, la princesse héritière Victoria de Suède s’est envolée cette semaine pour l’Islande, où l’attendait une conférence sur le même sujet. La princesse héritière a entamé sa visite à l’Institut de recherche marine d’Islande, chargé par le gouvernement islandais de surveiller l’évolution de tous les êtres vivant dans les mers et qui le conseille sur la manière de préserver leurs ressources.

Jour 1 : Conférence Arctic Circle

À la résidence suédoise à Reykjavik, la princesse héritière a rencontré le personnel de l’ambassade de Suède et l’ambassadeur Håkan Juholt. La princesse héritière Victoria a été informé des questions sur lesquelles l’ambassade travaille.

Arctic Circle est la plus grande conférence internationale sur l’Arctique avec plus de 2 000 participants venus de 60 pays. La conférence est organisée chaque année et réunit des représentants de gouvernements, d’organisations, d’entreprises, d’universités, de groupes de réflexion et de citoyens concernés. Après une réunion avec le président de la conférence, M. Ólafur Ragnar Grimson, qui fut président de l’Islande de 1996 à 2016, la princesse héritière a prononcé un discours : « Je pense que les membres de la famille nordique – Islande, Danemark, Finlande, Norvège et Suède – nous avons une excellente position pour contribuer avec nos bonnes connaissances, nos idées et solutions nouvelles. J’espère que les pays nordiques ensemble pourront jouer un rôle moteur dans le développement durable et pacifique de la région arctique. » Durant l’après-midi, la princesse héritière a assisté à bon nom de prises de paroles de la conférence.

Jour 2 : Agence de l’énergie et rencontre avec le président islandais

Le lendemain, le vendredi 11 octobre, la visite de la princesse héritière Victoria s’est poursuivie dans l’Agence de l’énergie ainsi que dans le programme de formation en géothermie de l’Université des Nations Unies. Le directeur général de l’Agence de l’énergie a donné un aperçu de la situation énergétique et a décrit les défis et les opportunités auxquels l’Islande et l’Europe nordique sont confrontés.

https://www.facebook.com/Kungahuset/photos/pcb.2587894061269490/2587890724603157/?type=3&theater

Dans le cadre du projet CarbFix dans les usines de Hellisheiði, les chercheurs ont mis au point une méthode de stockage du dioxyde de carbone dans le sol. Le procédé capte le dioxyde de carbone contenu dans la vapeur formée lors de l’extraction de l’énergie géothermique du substrat rocheux. Le gaz piégé est ensuite mélangé à l’eau résiduelle de la centrale, puis pompé dans le substrat rocheux où le dioxyde de carbone est converti en minerai.

https://www.facebook.com/Kungahuset/photos/pcb.2587894061269490/2587890701269826/?type=3&theater

À l’heure du midi, la princesse héritière avait rendez-vous avec le président Guðni Jóhannesson et son épouse, Eliza Reid à la résidence Bessastaðir. Elle était invité à prendre le déjeuner dans leur résidence.

https://www.facebook.com/Kungahuset/photos/pcb.2587894061269490/2587890637936499/?type=3&theater

En début d’après-midi, la princesse héritière s’est rendue dans une installation où de l’eau à basse température pour une électricité propre. Icelandic Heat Energy exploite cette usine conjointement avec la société de technologie suédoise Climeons.

https://www.facebook.com/Kungahuset/photos/pcb.2587894061269490/2587890631269833/?type=3&theater

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr