10 ans de Fukushima : l’empereur et l’impératrice du Japon commémorent la tragédie

Il y a 10 ans, le 11 mars 2011, un tsunami consécutif à un séisme touchant le nord-est du Japon, a provoqué une catastrophe nucléaire de niveau 7 à Fukushima. Ce 11 mars, les autorités nippones, ainsi que l’empereur Naruhito et l’impératrice Masako, ont rendu un hommage aux milliers de victimes, en observant notamment une minute de silence depuis Tokyo, la capitale étant toujours en état d’urgence à cause de la crise sanitaire.

L’empereur Naruhito et l’impératrice Masako arrivent au Théâtre National de Tokyo pour l’hommage aux victimes de la catastrophe nucléaire (Photo : POOL via ZUMA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La prince héritière Victoria s’informe sur l’évolution de la situation à Fukushima

Naruhito et Masako aux cérémonies de commémoration de la catastrophe de Fukushima

La cérémonie avait été annulée l’année dernière, en raison de l’épidémie de coronavirus. Cette année encore, les officiels n’ont pu se rendre sur place pour l’hommage, Tokyo étant actuellement toujours en état d’urgence prolongé. La cérémonie d’hommage a donc été organisée au Théâtre National de Tokyo, où un autel était construit, formant un mémorial.

À 14h46 précises, l’empereur Naruhito et son épouse, l’impératrice Masako, ont observé une minute de silence, lors d’une cérémonie à laquelle assistaient le Premier ministre Yoshihide Suga et d’autres hauts dignitaires du Japon.

« La tâche de reconstruction entame maintenant sa phase finale dans ces régions (sinistrées) », a déclaré le Premier ministre, qui s’est voulu positif, comme le rapporte Japan Times. L’équivalent de 277 milliards de dollars a été dépensé pour des projets de reconstruction au cours de la dernière décennie, et chaque jour, ce sont plus de 5000 ouvriers qui s’affairent sur le site, indique France 24.

Cette catastrophe nucléaire a fait près de 18 500 morts, en comptant les personnes toujours déclarées comme disparues. Aujourd’hui encore, 2 000 personnes continuent de vivre dans des logements temporaires. Yoshihide Suga a promis le « soutien continu du gouvernement » pour assurer le rétablissement de la vie des gens, comme avant la catastrophe nucléaire de Fukushima.

L’empereur Naruhito et l’impératrice Masako face à l’autel du mémorial aux victimes de Fukushima (Photo : POOL via ZUMA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : L’empereur Naruhito fête ses 61 ans dans un contexte particulier

Discours de l’empereur Naruhito à l’occasion des 10 ans de la catastrophe de Fukushima

L’empereur Naruhito, qui a visité les zones sinistrées, a l’époque, à lui aussi prononcé un discours, dans lequel il a déclaré que son cœur souffrait pour les victimes. Il a exhorté la nation à s’unir et à soutenir ceux qui ont souffert, à « les aider tous à retrouver leur vie quotidienne paisible » rapidement et « sans laisser une seule âme derrière dans cette situation difficile ».

« Il est très important, je crois, que nous restions tous unis et que nous maintenions éternellement la volonté de nous tenir aux côtés des personnes affligées afin que les progrès de la reconstruction portent progressivement ces fruits », a déclaré l’empereur, comme le rapporte NHK. L’empereur a terminé en promettant d’être toujours là pour ceux qui ont souffert lors de la tragédie. « Je voudrais, avec l’impératrice, continuer à écouter la voix de ceux qui vivent dans les régions touchées et rester proche d’eux ».

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr