Le duc de Kent, 83 ans, cause un accident de voiture avec sa Jaguar

Il y a quelques mois, les accidents à répétition du prince Philip, duc d’Édimbourg, époux de la reine Elizabeth II, avaient fait la une de la presse. Hier, c’est une jeune étudiante en neurosciences à l’université de Sussex, qui se dit victime de la conduite dangereuse d’un autre membre de la famille royale britannique. Le duc de Kent, cousin germain de la reine, serait à l’origine d’un accident qu’elle a commis avec sa Mini.

Le prince Edward, duc de Kent a provoqué un accident

Le prince Edward, duc de Kent, 83 ans, aurait eu une conduite dangereuse sur l’A27, près de Brighton, à bord de sa Jaguar, obligeant Olivia Fellows à freiner brusquement et de dévier sa trajectoire avec sa Mini. Après l’avoir dépassée, le prince lui aurait fait une sorte de tête à queue. « Je roulais à 100 km/h quand une Jaguar s’est mise à freiner devant moi. » Pour l’éviter, elle a dû freiner et elle s’est retrouvée dans le terre-plein central.

Buckingham confirme travailler avec la police

Deux automobilistes se sont arrêtées et sont venues aider Olivia à sortir de sa voiture, complètement sous le choc et coincée par l’airbag. Lorsque la police est arrivée, « les deux femmes ont donné la plaque d’immatriculation aux policiers, ils ont entré le numéro dans l’ordinateur et il était inscrit que la voiture était enregistrée au Palais de Buckingham. » Depuis, le Palais de Buckingham a bien confirmé que la voiture du duc de Kent était impliquée dans cette histoire et qu’il collaborait avec la police. Rien n’indique qu’il se soit rendu compte que sa conduite avait provoqué un accident.

La voiture de la conductrice est accidentée

« Je souffre d’anxiété et cette année fut difficile pour moi. Cette voiture était ma petite fierté et mon plaisir. La vie sur le campus universitaire pour vraiment être recluse et je n’aime pas les transports en commun. Ma voiture me donnait ma liberté et mon indépendance. » Elle comprend que le duc n’a certainement pas causé l’accident volontairement, elle attend juste une excuse.

Cet accident a lieu juste cinq mois après les accidents du prince Philip, qui avait 97 ans, au moment des faits. L’un de ses accidents a causé de multiples blessures à l’autre passagère et son bébé. Le prince avait écrit une lettre à la mère de famille pour présenter ses excuses.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr