Albert II de Monaco assiste au Crunch

Cela ne vous a sûrement pas échappé si vous étiez devant votre télévision dimanche après-midi. Les Français (ou autres) ont pu en nombre, apercevoir Son Altesse Sérénissime Albert II de Monaco en tribune au Stade de France pour la rencontre mythique du tournoi des VI Nations entre la France et l’Angleterre. En effet, selon des chiffres de France 2, diffuseur officiel du tournoi en France, près de 6 millions de personnes ont suivi les exploits du XV de France, vainqueur sur ses terres de son ennemi de toujours. 

Embed from Getty Images

Le Prince aura sûrement apprécié

En bon amateur de rugby qu’il est, et par autant grand défenseur du Rugby à 7 dont l’intronisation aux derniers Jeux Olympiques d’été de Rio en 2016 est intervenue en partie grâce à son lobbying, il a pu voir les Français faire tomber les Anglais. Ces mêmes Anglais qu’il avait vus quelques mois plus tôt, au Japon, lors de la finale de la Coupe du Monde de Rugby à XV, perdue face à l’Afrique du Sud, nation d’où est d’ailleurs originaire son épouse, la princesse Charlène de Monaco. 

En pleine reconstruction après des années dites de “galère”, l’équipe française a frappé un grand coup dans ce crunch attendu depuis des semaines. Le renouveau est définitivement lancé grâce aux méthodes novatrices du duo de managers Fabien Galthié / Raphaël Ibanez. La place est aux jeunes et l’objectif est d’ores et déjà de briller en 2023, lors de la prochaine Coupe du Monde organisée sur le sol français. 

Embed from Getty Images

Le prince Albert, tout comme la multitude de célébrités, alliés aux 80 000 spectateurs du stade de France ont pu exulter de cette victoire, grâce notamment à la fougue du jeune demi de mêlée Antoine Dupont et à l’abnégation du capitaine Charles Ollivon, auteur d’un doublé, le XV de la Rose a été terrassé dans un score qui ne reflète pas la supériorité des Bleus sur cette rencontre (24-17).

On a vu notamment Son Altesse sérénissime discuter avec Mohed Altrad, entrepreneur et dirigeant de l’un des meilleurs clubs de rugby français, le Montpellier Hérault Rugby Club. 

Grand sportif et grand dirigeant

Si le Prince est un si fin amateur de sport en général, c’est avant tout parce qu’il fut un sportif international et qu’il œuvre chaque jour pour le développement du sport. De plus, il a rencontré sa future épouse lors d’un meeting de natation disputé à Monaco en 2000, alors que Charlène Wittstock n’était encore qu’une nageuse professionnelle. 

Le Prince est souverain depuis 2005, suite à la mort de son père, Rainier III (Crédits: PHOTO par Julius_Silver, licence Pixabay)

Son aura fait de lui une personne écoutée et plus que respectée. Il est membre du comité international olympique depuis 1985, trois ans avant qu’il soit devenu un athlète olympique. Il est très rare, voire impossible, de voir un sportif devenir membre du CIO avant et non après une participation aux JO. 

Il est très proche de certains grands sportifs avec lesquels il noue des liens d’amitié. Il agit fréquemment auprès de grands sportifs pour des causes caritatives, notamment lors des Laureus Sports Awards organisés à Monaco depuis 2000. Son amour pour le sport le pousse à assister aux évènements majeurs du sport mondial. L’été dernier, il s’est déplacé à Londres pour voir Roger Federer jouer son quart de finale au tournoi de Wimbledon. Il a énormément d’estime pour celui que l’on considère comme le meilleur joueur de l’histoire et l’un des sportifs les plus riches sur terre. Lui et le prince Albert se connaissent depuis très longtemps.

Le prince Albert II a participé aux Jeux Olympiques d’Albertville en 1992 (Crédits : PHOTO par Pat_scrap, licence Pixabay)

Il a porté les couleurs de son pays lors de cinq olympiades, excusez du peu. Il faisait partie de l’équipe monégasque de Bobsleigh, rattachée à la fédération du même nom dont il est le président depuis sa création. Mais Albert II ne pratique pas seulement le Bobsleigh. Très doué, il pratique également certains sports plus “fréquents” tels que le tennis, le squash ou l’athlétisme. Le confort de Monaco lui a offert également très tôt, la découverte de certains sports comme la voile ou l’aviron. Albert II de Monaco est donc comme de nombreux souverains, un passionné et un souverain très très occupé…

No Comments Yet

Leave a Reply