Albert II de Monaco lance un programme d’apprentissage du français dans une école niçoise

Le programme éducatif MyClass, mis sur pied par une société monégasque, vient d’être adopté pour la première fois dans une école française, après avoir fait ses preuves à Monaco. Le prince Albert II et le maire de Nice se sont retrouvés à l’école Ronchèse pour inaugurer cet outil pédagogique.

Lire aussi : La princesse Gabriella de Monaco en cheerleader lors d’un match de basket : Albert II divertit ses enfants dans les stades

Lancement de l’outil MyClass en présence de Christian Estrosi et du prince Albert II de Monaco

L’école primaire Ronchèse, en plein cœur de Nice, devient le premier établissement scolaire français à adopter le programme MyClass. Cet outil pédagogique a été conçu par une société monégasque dirigée par Philippe Denain. MyClass est une méthode pour apprendre les subtilités du français aux enfants, lors de cours virtuels donnés par des personnages de dessins animés.

Le prince Albert II et Christian Estrosi à l’école primaire Ronchèse (Photo : Lucie Choquet/ABACAPRESS.COM)

Conjuguer à l’imparfait, différencier les homophones, identifier le verbe ou distinguer la fonction des mots sont des leçons proposées par les professeurs en 3D du programme MyClass. L’outil innovant a été soutenu par le gouvernement princier monégasque et a été testé dans les écoles de la Principauté.

(Photo : Lucie Choquet/ABACAPRESS.COM)

Christian Estrosi, maire de Nice, et le prince Albert II de Monaco ont soutenu le développement de ce projet pour qu’il puisse aussi être utilisé en France. C’est l’école primaire Ronchèse qui a été la première à adhérer au projet. Ce mardi 15 mars, le maire de Nice et le souverain monégasque ont célébré le lancement de MyClass en visitant cette école.

« Le projet est monégasque mais le concepteur et les techniciens sont à Paris », explique le prince Albert II à Nice-Matin. « Cet outil est aussi une parfaite illustration de la coopération franco-monégasque ». Heureux de pouvoir partager une création sur l’ensemble de la région, sans distinction de frontière, le prince Albert qualifie cette collaboration d’un « symbole d’entente mutuelle ».

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr