La cathédrale Saint-Isaac de Saint-Pétersbourg : le projet qui mobilisa trois tsars de Russie

Elle est la troisième plus grande cathédrale d’Europe, la plus chère de son temps, et l’une des plus richement décorées, la cathédrale Saint-Isaac est située en plein cœur de Saint-Pétersbourg, la capitale impériale de Russie. Ce projet, lancé sous le règne de l’empereur Alexandre 1e, elle mobilisa une journée de l’empereur Alexandre II pour sa consécration en 1848.

La cathédrale Saint-Isaac de Saint-Pétersbourg de l’extérieur (Photo : Depositphotos/AndreyKr)

Lire aussi : L’Église Notre-Dame de Laeken

L’empereur Alexandre 1e lance la construction d’une cathédrale dans la ville de Pierre le Grand

Il faudra 40 ans, de 1818 à 1858 pour construire la somptueuse cathédrale Saint-Isaac de Pétersbourg, inspirée par la cathédrale Saint-Paul de Londres. D’une superficie de 4 000 m2, 111 mètres de long pour 97 mètres de large, la cathédrale comprend 112 colonnes de granit. Elle est la troisième plus grande cathédrale du continent, après la basilique Saint-Pierre de Rome et la cathédrale Saint-Paul de Londres. Son dôme de 28 mètres de diamètre culmine à 101 mètres de hauteur.

La cathédrale Saint-Isaac en automne (Photo : Histoires Royales)

L’inauguration et la consécration de la cathédrale ont eu lieu le 30 mai 1858, jour de la Saint-Isaac de Dalmate. Le 30 mai est aussi le jour de naissance de Pierre le Grand, fondateur de Saint-Pétersbourg, en 1703. C’est en 1710 qu’une première église en bois fut construite dans la nouvelle ville du tsar Pierre 1e, dans cette région longtemps disputée avec la Suède.

La première église en bois dans la ville de Pierre le Grand (Photo : domaine public)

Le 19 février 1712, Pierre le Grand épouse Marthe Hélène Skavronskaïa, connue plus tard comme Catherine 1e, dans cette petite église de bois. Ils s’étaient déjà mariés secrètement en 1707 dans cette même ville. Une deuxième puis une troisième église seront construite à la place de la première, suite à un incendie puis une démolition.

(Photo : Wikimedia Commons)
La porte d’entrée de la cathédrale (Photo : Histoires Royales)

C’est en 1818 que l’empereur Alexandre 1e, fils de Paul le Grand, lança la construction d’une quatrième église, qu’il avait confiée à l’architecte français Auguste Ricard de Montferrand. Le Français avait obtenu ce privilège après avoir remporté un concours lancé par l’empereur, explique le site Russie Autrement.

Alexandre 1e a commandé la nouvelle cathédrale de Saint-Pétersbourg (Photo : domaine public)

La construction sera tellement longue qu’Alexandre 1e ne la verra jamais terminée, elle se prolongera durant les presque 30 ans de règne de Nicolas 1e (de 1825 à 1855), et se terminera sous le règne d’Alexandre II, en 1858.

(Photo : Wikimedia Commons)

Alexandre II inaugure la cathédrale Saint-Isaac en plein cœur de Saint-Pétersbourg

La famille impériale russe a suivi de près toute la construction de la majestueuse cathédrale. En mars 1828, la famille du tsar a assisté à la pose de la première colonne de granit. C’est le 30 mai 1858 que la cathédrale est finalement consacrée, un jour férié en Russie. La cérémonie, en présence d’Alexandre II, le mobilisa pendant 7 heures.

C’est Alexandre II qui a inauguré et consacré la cathédrale Saint-Isaac. La cérémonie a duré 7 heures (Photo : domaine public)

La construction de la cathédrale a également valu la mort de près d’une centaine de personnes. Les ouvriers ayant travaillé sur le dôme ont été les plus touchés, empoisonnés par les vapeurs de mercure. En tout, on estime à 400 000 personnes qui ont travaillé sur la construction de la cathédrale Saint-Isaac.

Le dôme de la cathédrale vue de l’extérieur (Photo : Depositphotos/olgacov)
Le dôme de la cathédrale Saint-Isaac (Photo : Wikimedia Commons)
Plafond de la cathédrale Saint-Isaac (Photo : Histoires Royales)

L’église classée au patrimoine mondial de l’Unesco est devenue un musée dès 1931, durant la période soviétique et jusqu’à aujourd’hui. Il était question ces dernières années, de rendre le bâtiment à l’Église orthodoxe russe, ce qui a engendré plusieurs polémiques. Le lieu est toutefois utilisé pour différents offices religieux. Le 1e octobre 2021, c’est à la cathédrale Saint-Isaac que le grand-duc Georges Mikhaïlovitch de Russie, héritier de la Maison impériale, épousera Victoria Rebecca Romanovna Bettarini. Il s’agira du premier mariage Romanov sur le territoire russe depuis la Révolution de 1917, soit depuis plus d’un siècle.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr