Charles, Camilla, Anne, les Wessex et les Tindall de retour à Ascot après une année de pandémie

La famille royale se réjouit de pouvoir à nouveau assister aux courses à l’hippodrome d’Ascot, situé à quelques kilomètres du château de Windsor. Les premiers à remettre les pieds aux courses ce mardi était Zara Tindall ainsi que le comte et la comtesse de Wessex. Quelques minutes plus tard, c’est la princesse Anne qui a fait son apparition. Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles sont ensuite arrivés en tant qu’invités royaux.

Lire aussi : Zara et Mike Tindall se pomponnent pour assister au Royal Ascot… de chez eux

Mike et Zara Tindall retournent enfin à Ascot

Ce 15 juin 2021 recommencent les Royal Meetings à l’hippodrome d’Ascot. Dès ce mardi, la vice-championne olympique d’équitation Zara Tindall était à Ascot. L’année dernière, les courses avaient eu lieu à huis-clos, en raison de la crise sanitaire. Cette année, 12 000 spectateurs par jour sont autorisés à entrer dans l’hippodrome.

Mike et Zara Tindall sont ravis de retourner à Ascot ce 15 juin 2021 après en avoir été privé l’année dernière (Photo : Stephen Lock/I-Images/ABACAPRESS.COM)

Zara et Mike Tindall semblaient ravis de pouvoir retourner aux courses, privés de l’un de leurs passe-temps favori pendant une année. Il s’agit de la première sortie de couple en public depuis qu’ils ont accueilli au mois de mars leur troisième enfant, Lucas Tindall, qui est aussi leur premier fils.

La princesse Anne, le prince Charles et Camilla à Ascot en 2021

La fille de la princesse Anne était talonnée par son oncle, le prince Edward, comte de Wessex et son épouse Sophie. Sophie portait une élégante robe beige fluide. Zara Tindall avait choisi une robe blanche à pois noirs. La princesse Anne, qui est le premier membre de la famille royale britannique à avoir concouru aux Jeux olympiques, a également fait une apparition.

La comtesse de Wessex aux courses du Royal Ascot ce 15 juin 2021 (Photo : Stephen Lock/I-Images/ABACAPRESS.COM)

Enfin, c’est le prince de Galles et son épouse qui sont arrivés les derniers, directement déposés dans l’hippodrome, marquant le début des courses.

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles arrivent à l’hippodrome (Photo : Andrew Matthews/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

À cause de la pandémie de coronavirus et les mesures sanitaires actuelles, il a été annoncé que la reine Elizabeth II ne se rendra pas aux courses aujourd’hui. Elle sera toutefois devant sa télé, au château de Windsor pour suivre la compétition. Son cheval King’s Lynn va courir aujourd’hui lors des King’s Stand Stakes.

Une course instaurée par la reine Anne

Les courses d’Ascot sont étroitement liées à la famille royale britannique et la présence des Windsor est toujours attendue lors des différents meetings. C’est en 1711, après une sortie à cheval dans les landes qui entourent le château de Windsor, que la reine Anne a eu l’idée de créer un hippodrome sur ces terres. Sous le règne de George III, en 1768, a été organisé le premier événement de quatre jours.

Depuis lors, plusieurs courses et meetings sont organisés de juin à octobre, soit 28 jours dans l’année. Les Meetings royaux du mois de juin lancent la saison mais ce sont les King George VI and Queen Elizabeth Stakes du mois de juillet qui sont les plus attendus. Il est également de tradition que les femmes s’apprêtent de façon extravagante avec des chapeaux très remarqués.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr