La comtesse de Wessex en Sierra Leone : l’accès à l’éducation sexuelle au cœur des visites pour son 2e jour dans le pays

La belle-fille de la reine Elizabeth II, la comtesse de Wessex, est cette semaine en Sierra Leone pour parler de la thématique de la violence et des abus sexuels en temps de guerre. La Sierra Leone a connu une guerre civile de 1991 à 1992, période durant laquelle des centaines de milliers de femmes ont subi des viols. Aujourd’hui, on estime leur nombre à 275 000 victimes.

Après les violences sexuelles en Sierra Leone, l’éducation sexuelle est au cœur des visites de la comtesse de Wessex

Hier, la comtesse de Wessex a rencontré des victimes d’abus, elle a visité le parlement à Freetown et a été reçue en soirée par le Haut-Commissaire britannique. Aujourd’hui, Sophie de Wessex a visité l’école technique Russell. Elle y a rencontré les étudiants qui peuvent bénéficier de cours à distance, grâce à une radio qui fonctionne avec l’énergie solaire. Les cours dispensés par les radios concernent la reproduction, le planning familial et les violences physiques et sexuelles.

« L’accès à l’éducation est crucial pour les filles, à la fois pour augmenter leurs chances de survie mais aussi de prévention contre les grossesses d’adolescentes et les mariages d’enfants », explique Buckingham. Lors de la visite dans cette école, la comtesse de Wessex a également voulu parler avec les étudiantes de l’importance de l’égalité des genres.

La deuxième visite de la journée de l’épouse du prince Edward s’est déroulée à la clinique Tombo. Ce centre médical est un dispensaire qui permet de faciliter l’accès à des services de planning familial. Ici, on y règle des problèmes d’éducation à la santé sexuelle. « En Sierra Leone, plus de 20% des filles âgée de 15 à 19 ans sont enceintes ou ont déjà un enfant », précise Buckingham.

Pour son deuxième jour en Sierra Leone, la comtesse de Wessex s’est concentrée sur l’accès à l’éducation sexuelle (Crédits : WikiCommons)

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.

No Comments Yet

Leave a Reply