Le discours de Noël du grand-duc Henri et son appel à la solidarité

Ce 24 décembre 2021, le grand-duc Henri de Luxembourg a livré son traditionnel message de Noël et de fin d’année. Sans surprise, le discours du souverain luxembourgeois accordait une grande part à la crise sanitaire qui a frappé les Luxembourgeois comme le reste du monde.

Lire aussi : Le discours du roi Philippe de Noël 2021 qui comprend l’exaspération de la population

Le message de fin d’année du grand-duc Henri de Luxembourg après deux ans de crise sanitaire

«Cette année encore, notre société s’est vue confrontée à des défis extraordinaires. Les fêtes de Noël sont l’occasion de nous rappeler les valeurs qui sont fondamentales pour notre vivre-ensemble : l’entraide, l’empathie, la solidarité et le respect. Ces valeurs doivent nous guider au moment où la pandémie est toujours présente et pèse sur notre vie quotidienne», a débuté le chef d’État luxembourgeois dans son discours de fin d’année.

Le grand-duc Henri rappelle toutefois que tous les défis actuels sont des efforts «de longue haleine, surtout à cause des mutations du virus. Un effort collectif est indispensable et tout un chacun doit prendre ses responsabilités. La solidarité au sein de notre société reste cruciale. Cette cohésion, ce soutien mutuel, nous en avons déjà fait preuve à plusieurs reprises par le passé. Il importe aujourd’hui que nous apportions ce même soutien à notre famille, nos amis, nos voisins, nos connaissances mais aussi aux gens que nous ne connaissons pas.»

Le grand-duc Henri a remercié tous ceux qui se sont engagés pour le Luxembourg en cette période difficile. Il souligne aussi que la pauvreté existe au Grand-Duché que tous les citoyens ont «l’obligation de soutenir spécifiquement ces personnes et de leur tendre la main.»

Le grand-duc Henri a également rappelé les fondements de la démocratie, de la divergence des opinions mais aussi de la nécessité de respecter la majorité. «Il faut garder à l’esprit que la liberté individuelle s’arrête là où commence celle des autres. Cette liberté englobe aussi notre sécurité et notre santé. Au sein de notre société, nous nous devons de discuter de manière ouverte et sincère des sujets controversés – avec tolérance et dans le respect des opinions divergentes. Une discussion objective, basée sur les faits est nécessaire. C’est seulement ainsi que nous trouverons un consensus sur les questions complexes qui impacteront notre futur et les générations à venir. Les décisions prises dans le cadre de ce processus démocratique doivent par la suite être exécutées.»

Le grand-duc Henri a souhaité parler d’autres causes importantes à ses yeux, comme la protection de l’environnement, les inondations qui ont touché le pays cette année, les progrès technologiques et son engagement pour un monde durable. Le souverain luxembourgeois a aussi souligné l’importance de la solidarité européenne.

En octobre, le Luxembourg a été élu pour la première fois au Conseil des droits de l’homme de l’ONU. «À travers notre participation dans ce conseil nous nous engageons à faire avancer des thèmes essentiels : je me réfère à l’État de droit, la lutte contre le changement climatique et l’impact de ce dernier sur les droits de l’homme comme l’accès à l’eau, à la santé et à l’alimentation. Il en va de même pour les droits des femmes et des enfants, et spécialement, ce qui tient tellement à coeur de la Grande-Duchesse, les droits des jeunes filles. Et n’oublions pas les efforts contre la discrimination des minorités».

En guise de conclusion, le grand-duc Henri a rappelé que la cohésion était la clé pour mettre fin à la pandémie et la gérer du mieux possible. Le souverain n’a pas manqué de remettre les vœux de son épouse et de la famille héritière aux citoyens.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr