Le discours du roi Philippe de Noël 2021 qui comprend l’exaspération de la population

Le roi Philippe de Belgique a prononcé son traditionnel discours de Noël, ce 24 décembre 2021. Sans surprise, le discours du chef d’État accordait beaucoup d’importance à la crise sanitaire mais aussi aux inondations mortelles qui ont frappé la Belgique au mois de juillet.

Lire aussi : Le roi Harald de Norvège a pris la parole exceptionnellement pour Noël

Le roi des Belges prononce son discours de Noël

Le roi Philippe a prononcé son discours annuel de Noël. Comme l’année dernière, le roi des Belges a enregistré son message dans son bureau personnel du château de Laeken, son domicile, et non au Palais royal, son lieu de travail. Le discours du souverain se voulait personnel, proche de la population.

«Nous avions tous espéré qu’en cette fin d’année, nous aurions maîtrisé la pandémie qui nous frappe si durement. Ce n’est malheureusement pas encore le cas», déplore le roi Philippe. «Le virus nous affecte tous. Je pense en particulier aux victimes du COVID et à leurs proches bien sûr, mais aussi aux patients qui ont vu leur traitement reporté, et à tous ceux dont l’activité professionnelle a été impactée.»

Le roi Philippe prononce son discours annuel depuis son bureau de Laeken (Photo : capture vidéo Palais royal)

Lire aussi : Les allusions d’Elizabeth II à son défunt mari dans son message de Noël 2021

Le roi Philippe a pour habitude de faire part de franchise dans ces discours, laissant quelques éléments qui permettent de comprendre ce qu’il pense réellement. Le roi a indiqué comprendre l’exaspération de la population. «Face à cette crise qui n’en finit pas, nous pouvons éprouver de l’impatience, du découragement, parfois même de l’exaspération. Ces sentiments sont compréhensibles. Mais ils ne doivent pas nous empêcher de voir tout ce qui a été réalisé depuis près de deux ans.»

Le roi des Belges a aussi pointé les efforts quotidiens de la population, qui ont permet de faire fonctionner le pays malgré la situation. Le roi a également souligné l’importance des décisions prises par les autorités. Le roi n’a pas manqué de rappeler qu’il y a aussi un élément positif : «Notre économie a résisté, la Belgique vient même de franchir le cap historique des 5 millions d’emplois.»

«La science cerne de mieux en mieux le virus. Le travail des chercheurs porte ses fruits. Aujourd’hui, nous sommes mieux armés pour lutter contre le COVID qu’il y a un an, à Noël, grâce notamment aux vaccins. Le chemin reste long. Nous devrons apprendre à vivre avec le corona mais nous avons désormais une perspective de sortir de la crise actuelle et de soulager enfin le secteur des soins de santé. Le personnel soignant, qui depuis 2 ans subit en première ligne la pression énorme de la pandémie, fait preuve d’un engagement exceptionnel.» Le roi a également remercié les enseignants pour leur travail.

YouTube video

Sur une autre thématique, le roi Philippe a aussi fait savoir ce qu’il pensait des mesures prises à la COP26 de Glasgow. «La Conférence de Glasgow sur le climat, même si elle n’a pas débouché sur tous les engagements espérés, a démontré que les objectifs posés par la communauté des nations peuvent encore être atteints.»

Enfin, le roi Philippe a terminé son discours en abordant les inondations mortelles du mois de juillet. «Cet été notre pays a ressenti durement les conséquences du changement climatique. Les inondations, d’une ampleur inédite, nous incitent à agir, chacun et chacune à notre niveau.» Le roi Philippe et la reine Mathilde se sont rendus plusieurs fois sur place, lors de déplacement publics mais aussi lors de déplacements privés non officiels.

«Tout récemment encore, la Reine et moi nous sommes entretenus avec des personnes sinistrées dans nos villes et communes inondées. Jour après jour, elles luttent pour surmonter leurs difficultés, toujours bien présentes.»

En guise de conclusion, le roi a déclaré : «Nous vivons une période qui nous interpelle profondément et qui nous fragilise dans nos certitudes. Nous prenons conscience que beaucoup nous échappe. Cela nous a permis de réapprendre à faire confiance à notre intuition et d’être plus agiles dans notre manière de penser et d’agir. Nous n’en sortirons pas en voulant tout contrôler, tout maîtriser. Nous n’en sortirons pas non plus en nous méfiant des autres, en étant divisés. Nous en sortirons en nous montrant dignes de confiance, par des actes responsables que nous posons dans la durée et avec constance.»

«Ainsi nous construisons une société qui montre qu’elle sait tirer le meilleur de chacun et chacune, quelles que soient les circonstances. Et nous surmonterons nos difficultés actuelles ensemble, grâce aux liens humains dont nous avons redécouvert la valeur.N’ayons pas peur de l’avenir. Abordons-le avec confiance.» Le roi, la reine et sa famille souhaitent de bonnes fêtes à tous les Belges.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr