Le doyen de Westminster a négocié avec Buckingham pour qu’Elton John chante aux funérailles de Diana

C’est probablement le moment dont tout le monde ce souvient, le 6 septembre 1997. Sir Elton John, derrière son piano noir, a chanté pour la première et unique fois sa version de Candle in the Wind modifiée pour l’ancienne princesse de Galles. Ce moment magique, qui a fait pleurer des centaines de millions de personnes dans le monde, n’est pas une initiative de la famille royale mais du doyen de Westminster. D’anciens documents confidentiels viennent de sortir. On y a apprend que le doyen de Westminster a eu l’idée d’inviter Elton John et a insisté pour que le chanteur donne un vent de modernité à la cérémonie.

Lire aussi : Le prince Harry retrouve son oncle et ses tantes : le frère et les sœurs de Diana à l’inauguration de sa statue

Wesley Carr a insisté pour qu’Elton John chante aux funérailles de Diana

De nouveaux documents gardés privés jusqu’ici ont été dévoilés ce 30 décembre. On y apprend que le doyen de Westminster, Wesley Carr, est intervenu personnellement pour que la famille royale britannique et Buckingham choisissent le chanteur Elton John pour interpréter une chanson lors des funérailles de Diana.

En septembre 1997, quelques jours après l’accident mortelle de l’ex-épouse du prince de Galles, le monde entier assistait aux funérailles de Diana. Lors de la cérémonie, Sir Elton John a interprété sa chanson Candle in the Wind, une chanson écrite à l’origine en l’honneur de Marilyn Monroe. Dans sa nouvelle version, il a remplacé des passages dont la première phrase : « Goodbye, Norma Jean », en « Goodbye, England’s Rose ».

(Photo : PA Wire/Abacapress)

Lire aussi : Une part du gâteau de mariage de Charles et Diana vendue aux enchères 40 ans après la cérémonie

L’intermède musical d’Elton John reste l’un des moments les plus emblématiques de la cérémonie. On apprend aujourd’hui que c’est le doyen de Westminster de l’époque qui aurait insisté pour inviter le chanteur. Très proche de Diana, le révérend Wesley Carr, décédé en 2017, a échangé plusieurs courriers avec Buckingham à ce sujet.

Choisir Elton John serait un choix « imaginatif et généreux », écrit le doyen de Westminster au Palais. Il explique que cette chanson était très souvent jouée à la radio et que cela rendrait la cérémonie plus moderne. La chanson serait le moyen d’inclure « quelque chose du monde moderne, qui représentait la princesse ».

YouTube video

Nombreux étaient les fans de l’ancienne princesse de Galles qui critiquaient l’attitude de la famille royale après la mort de Diana. Le doyen voyait donc un moyen de se montrer proche de la mère du prince William et du prince Harry, en lui offrant une cérémonie qui lui ressemblait. Le doyen voyait « l’opportunité rare de réunir à l’abbaye l’apparat, l’histoire et une touche populaire ». Les échanges de courrier indiquent que le doyen trouvait cette touche essentielle et en adéquation avec le sentiment de la population. Il proposait également de parler au téléphone de cette proposition.

On sait aussi qu’un soliste saxophoniste était un second choix. On sait aussi que la proposition de Placido Domingo de se produire avait été refusée. Selon la BBC, la version de Candle in the Wind de 1997 a été vendue à 33 millions d’exemplaires dans le monde.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr