Elizabeth II ouvre le 6e parlement gallois à Cardiff

La reine Elizabeth II a procédé à l’ouverture cérémonielle de la 6e législature du parlement gallois, rebaptisé depuis peu le Senedd. Il s’agit uniquement de la 6e législature, la nouvelle structure parlement ayant été réunies la première fois en 1999. Comme pour l’ouverture du parlement britannique ou du parlement écossais, la reine Elizabeth a accompli son rôle constitutionnel en lisant le discours d’ouverture de la première session de l’année.

Lire aussi : Elizabeth II ouvre la 6e session du Parlement écossais en présence de Charles et Camilla

La reine Elizabeth II ouvre la 6e législature du Senedd au pays de Galles

C’est en 1999 que les membres du parlement gallois se sont réunis pour la première fois. Les députés étaient remplacés lors d’élections ayant lieu tous les quatre ans. Depuis 2011, les élections ont lieu tous les 5 ans. En 2021, la 6e législature a fait ses débuts ce 14 octobre, lors de la rentrée parlementaire.

Ils sont 60 députés à siéger au Senedd, selon la répartition obtenue lors des élections qui se sont déroulées en mai 2021. Le parti travailliste a la moitié des sièges (30 sièges, soit 50%). Le parti conservateur a 16 sièges, le parti nationaliste gallois Plaid Cymru a 13 sièges et le parti libéral-démocrate a 1 siège. Étaient présents aux élections mais n’ont pas eu assez de voix pour obtenir un siège, le parti euro-sceptique UKIP, le parti écologiste et le parti demandant l’abolition du parlement gallois.

(Photo : Andrew Matthews/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

La reine Elizabeth II est arrivée dans une tenue rose au parlement situé à Cardiff. Elle s’aidait d’une canne pour se déplacer. À 95 ans, la reine est apparue pour la première fois avec une canne plus tôt dans la semaine, alors qu’elle assistait à un office religieux pour la Légion britannique. Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles ont assisté à la cérémonie d’ouverture du Senedd, aux côtés de la reine. L’héritier du trône et son épouse ont visité les bâtiments avant la cérémonie.

YouTube video

La reine Elizabeth II avait épinglé une broche représentant une jonquille, l’emblème floral du pays de Galles. Dans son discours, écrit en réalité par le cabinet gouvernement de Mark Drakeford, premier ministre gallois, la reine Elizabeth II a mentionné la pandémie, qui avait eu pour effet positif d’encourager l’entraide et de rapprocher les gens. Elle a également terminé son discours en remerciant sincèrement son auditoire, en s’exprimant en gallois. Le premier ministre a lui aussi prononcé un discours, suivi par le porte-parole du parlement.

«Nous avons tous une dette de gratitude envers ceux qui ont relevé si magnifiquement les défis des 18 derniers mois», a notamment déclaré la reine. «Ceux qui ont tant fait pour servir leurs communautés sont de brillants exemples de l’esprit pour lequel le peuple gallois est si réputé, un esprit que j’ai personnellement observé tant de fois.»

Le premier ministre a été interrogé par Sky News après la cérémonie, et il a remercié la reine pour s’être déplacée malgré les circonstances. «Je sais que la reine a toujours pris très au sérieux le travail qu’elle fait» pour donner de l’importance aux quatre parlements britanniques différents. «Comme je l’ai déjà dit, elle n’a jamais manqué l’ouverture d’un nouveau mandat du Senedd et malgré les circonstances et son âge, elle a fait à nouveau cet effort aujourd’hui.» ll y a quelques jours, Elizabeth II a ouvert le parlement écossais, déjà en présence du prince de Galles et de la duchesse de Cornouailles.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr