Emmanuel Macron invite le prince héritier d’Abou Dhabi à Fontainebleau et découvre le théâtre Napoléon III renommé au nom de l’Émir

Le président de la République française a reçu le prince héritier d’Abou Dhabi dans le cadre royal du château de Fontainebleau. Des discussions diplomatiques étaient au programme, après quoi, Emmanuel Macron a fait le guide du château pour son hôte, le cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane. La visite s’est terminée au théâtre Napoléon III du château, qui porte dorénavant le nom de son frère, l’émir d’Abou Dhabi.

Lire aussi : Fin de la restauration de la Chapelle royale de Versailles

Le président Macron reçoit le prince héritier Mohammed ben Zayed Al-Nahyane à Fontainebleau

C’est en Seine-et-Marne que le président français Emmanuel Macron avait organisé une rencontre ce mercredi 15 septembre, avec le prince héritier d’Abou Dhabi, le cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane. Le cheikh de 60 ans est le fils du fondateur des Émirats arabes unis et le frère de l’actuel chef d’État. Les Émirats arabes unis sont composés de sept émirats. L’Émirat d’Abou Dhabi est celui où se trouve la capitale. De ce fait, l’émir d’Abou Dhabi est aussi le président des Émirats arabes unis. Le prince héritier, frère de l’actuel président et également ministre de la Défense.

Le président français retrouve le prince héritier d’Abou Dhabi devant l’entrée du château (Photo : Eliot Blondet/ABACAPRESS.COM)

Le président a accueilli le prince héritier au château de Fontainebleau, demeure royale depuis le règne de François 1e (1494-1515) jusqu’à celui de l’empereur Napoléon III (1808-1873). Ayant traversé les époques, le château a des parties de style médiéval d’autre Renaissance et d’autres de style classique. C’est dans ce cadre magnifique, dont le parc est classé au patrimoine de l’UNESCO, qu’Emmanuel Macron a discuté politique avec celui qu’on nomme parfois par facilité «MBZ».

L’escalier Fer-à-Cheval construit au 16e siècle (Photo : Wikimedia Commons)

Lors du déjeuner organisé à 13 heures 30, de nombreux points étaient au programme des discussions. Les Émirats arabes unis ont récemment normalisé leurs relations diplomatiques avec Israël et sont sur la voie de la réconciliation avec le Qatar. Récemment, c’est grâce aux Émirats arabes unis et sa base aérienne près d’Abou Dhabi que la France a pu effectuer ses allers-retours vers Kaboul, lors de la mission d’évacuation de l’Afghanistan. Enfin, deux lieux de cultures sont intimement liés à la France, le musée du Louvre Abu Dhabi et l’université Paris-Sorbonne Abu Dhabi.

Lire aussi : Une fillette reçoit la visite du prince héritier d’Abou Dhabi pour s’excuser de ne pas lui avoir serré la main

Visite du théâtre portant le nom de l’émir d’Abou Dhabi

Après le déjeuner, le président français a fait visiter quelques pièces du château à son hôte. Ils se sont dirigés vers le théâtre du château de Fontainebleau. À partir de 1857, Napoléon III a fait aménager un théâtre à l’extrémité de l’aile Louis XV. Le théâtre conçu par l’architecte Hector Lefuel compte environ 400 places. Le théâtre avait été construit notamment pour que l’impératrice Eugénie puisse y divertir ses convives lorsqu’elle tenait salon. Durant le règne de Napoléon III, on ne donna qu’une quinzaine de représentations.

Le prince héritier MBZ découvre le théâtre rénové grâce aux dons de son frère (Photo : Dominique Jacovides/Pool/ABACAPRESS.COM)

Ce théâtre était tombé en désuétude et nécessitait d’importants travaux, qui ont débuté en 2007. L’émir Khalifa bin Zayed Al Nahyane, frère du prince héritier, en est le mécène principal. L’émir d’Abou Dhabi et président des Émirats arabes unis a financé les travaux à hauteur de 10 millions d’euros, selon Le Parisien. Les travaux ont duré 12 ans et l’émir s’était déplacé en personne, en juin 2019 pour l’inaugurer. Le prince héritier a découvert le résultat des travaux lors de sa visite ce 15 septembre. Pour rappel, le célèbre escalier de Fer-à-Cheval devant l’entrée du château a été restauré grâce au chèque de 800 000 euros de l’émir du Qatar.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr