La famille royale des Pays-Bas endeuillée par la disparition du fils du meilleur ami du roi Willem-Alexander

Un avis nécrologique n’est pas passé inaperçu cette semaine. Il est signé d’un simple « Alexander » mais les quatre autres prénoms qui suivent (Máxima, Amalia, Alexia et Ariane) ne laissent aucun doute sur l’identité d’Alexander. C’est bien la famille royale qui a envoyé ses condoléances à la famille de Frans de Beaufort, l’un des meilleurs amis du roi des Pays-Bas, qui vient de perdre son fils de 19 ans.

Lire aussi : La comtesse de Paris aux funérailles de la comtesse douairière à Saint-Jean-de-Luz

Frans de Beaufort, témoin de mariage de Willem-Alexander et Máxima, a perdu son fils

Jan de Beaufort est décédé cette semaine. Ce jeune étudiant en faculté de vétérinaire à l’université d’Utrecht était le fils de Frans de Beaufort, l’un des meilleurs amis du couple royal des Pays-Bas. Frans fut le témoin de mariage du roi Willem-Alexander et de la reine Máxima en 2002. Willem-Alexander fut l’un des maîtres de cérémonie du mariage de Frans et de sa femme Suzanne, en 1997, explique le magazine Nouveau.

Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima endeuillés par la disparition à 19 ans du fils de leur témoin de mariage. La grand-mère du jeune homme décédé fut la gouvernante de Beatrix lorsqu’elle était petite. Elle-même fut demoiselle d’honneur au mariage de sa gouvernante. La famille royale photographiée ici en 2017 aux funérailles du prince Richard de Sayn-Wittgenstein-Berleburg (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

Willem-Alexander, surnommé simplement Alexander dans son cercle intime, connaît Frans depuis toujours. Ils ont entretenu cette relation amicale depuis qu’ils sont enfants et ils maintiennent ces liens à travers la génération suivante. Frans de Beaufort est même devenu le parrain de baptême de la princesse Alexia, la deuxième fille du couple royal. L’université d’Utrecht a publié un message de soutien aux étudiants qui sont bouleversés par la nouvelle et une cellule d’écoute a été mise en place par l’école.

Lire aussi : La famille royale de France aux funérailles de la princesse Micaela d’Orléans

Les familles se connaissent depuis plusieurs générations

Un avis nécrologique publié dans NRC confirme la douleur de la famille royale. On peut y lire un message signé par Alexander, Máxima, Amalia, Alexia et Ariane. « Sans toi, l’ambiance ne sera plus jamais la même. Tu nous manqueras tellement. Nos pensées vont à ta famille douce, chaleureuse et heureuse. Sache que nous serons toujours là pour eux ». Un autre nom connu, celui de Tijo baron Collot d’Escury, apparaît sous le message de condoléances. Tijo était l’autre témoin de mariage de Willem-Alexander et Máxima et fait partie du même cercle d’amis.

Cornélie Sickinghe épouse l’écuyer Frans de Beaufort en 1953, en présence des princesses Beatrix et Irène, en demoiselles d’honneur derrière elle (Photo : Nationaal Archief/Libre de droits)

Le roi Willem-Alexander connaît Frans de Beaufort depuis qu’il est tout petit. La mère de Frans, Cornélie Sickinghe, était la gouvernante de la princesse Beatrix au palais de Soestdijk. Le père de Cornélie, Duco Wilhelm Sickinghe, était lui-même déjà officier de la cour du temps de la reine Wilhelmina. Cornélie a épousé Arnout de Beaufort, maire de Markelo, en 1953, en présence de Beatrix et sa sœur, la princesse Irène, qui étaient ses demoiselles d’honneur. Conélie et son époux faisaient partie du cercle intime de l’ancienne génération royale, et partaient en vacances avec la reine Juliana. Cornélie, décédée en 2021 à 98 ans, avait été reçue dame de l’ordre d’Orange-Nassau.

La princesse Beatrix et la princesse Irène aux sports d’hiver en Autriche avec leur gouvernante, Cornélie Sickinghe, mère de Frans de Beaufort, futur témoin de mariage de Willem-Alexander, le fils aîné de Beatrix (Photo : Nationaal Archief/Libre de droits)

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr