Felipe VI remet le prix d’Histoire des Ordres espagnols avec Pedro de Bourbon-Siciles

Le roi Felipe VI a remis le prix d’Histoire des Ordres espagnols au au monastère royal de Saint-Laurent-de-l’Escurial. Le prix a été remis à l’auteur, historien et rédacteur en chef de Lecturas Libras, Enrique Krauze.

(Photo : Casa Real de SM el Rey)

Lire aussi : Felipe VI préside le chapitre de l’Ordre royal et militaire de Saint-Herménégilde

Le roi Felipe a récompensé l’auteur mexicain Enrique Krauze

Le roi Felipe est arrivé au monastère royal de Saint-Laurent-de-l’Escurial, le grand complexe qui servait autrefois de résidence royale à l’époque de l’Espagne impériale. En plus du ministère de la Justice et du président du Conseil national d’administration du patrimoine, le roi Felipe a remis le prix de l’Histoire en présence du doyen-président du Conseil royal des ordres militaires et président du jury, le prince Pedro de Bourbon des Deux-Siciles.

(Photo : Casa Real de SM el Rey)

Pedro de Bourbon des Deux-Siciles est le prétendant au trône des Deux-Siciles de la branche de Calabre. Il est civilement reconnu en Espagne comme Don Pedro de Borbón-Dos Sicilias y de Orleans. En Espagne, il est commandeur de plusieurs ordres royaux ainsi que président du Conseil royal des ordres militaires. Le prince Pedro a récemment refait parler de lui alors que le mariage de son fils, Jaime de Bourbon-Siciles aura lieu en septembre et sera un grand moment auquel de nombreux membres du Gotha devraient participer.

Le prince Pedro de Bourbon-Siciles prend la parole (Photo : Casa Real de SM el Rey)

Le roi Felipe a été salué par le prieur augustinien du monastère royal de l’Escurial, avant de discuter brièvement avec le lauréat du prix, Enrique Krauze et son épouse, Andrea Martínez, dans le cloitre.

Le roi Felipe discute dans le cloitre avec le lauréat (Photo : Casa Real de SM el Rey)

Lors de la cérémonie de remise du prix d’Histoire des Ordres espagnols, le roi Felipe a prononcé quelques mots, avant de donner la parole à son lointain cousin, Pedro de Bourbon des Deux-Siciles. C’est la directrice de l’Académie royale d’histoire, Carmen Iglesias, qui a remis le prix au lauréat. Le roi Felipe a pour sa part remis le diplôme et la médaille à Enrique Krauze. La médaille est frappée par la Monnaie royale nationale.

Le roi Felipe remet le diplôme et la médaille à Enrique Krauze (Photo : Casa Real de SM el Rey)

Le roi Felipe a repris la parole et a félicité les membres du jury d’avoir entendu son appel lors d’un précédent discours dans lequel il demandait à ce que le prix ait une portée internationale. Satisfait que ce soit un auteur mexicain, le roi a félicité le lauréat et les organisateurs de ce prix qui vise à «apporter toujours la Lumière sur notre grande histoire». C’est la plus ancienne université du Mexique, là où travaille l’auteur, qui a proposé sa candidature au jury, pour le féliciter de sa longue carrière. «Basé sur la recherche, il offre une vision indépendante de l’histoire mexicaine où les éléments indigènes sont combinés avec la culture chrétienne reçue d’Europe ».

Ce prix, qui a pour objectif est de distinguer le chercheur en histoire dont le travail a obtenu une reconnaissance générale, a été fondé en 2017. Il avait la volonté de devenir une référence internationale en science historique. Il est soutenu par les Ordres de Santiago, Calatrava, Alcántara et Montesa, dont le roi d’Espagne est le grand-maitre. Le prix est accompagné d’une récompense financière de 60 000 euros.

Source : Casa Real

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr