La fête du sillon sacré annulée par le roi du Cambodge

Au vu des circonstances sanitaires actuelles, le roi Norodom Sihamoni a décidé d’annuler cette année les festivités ancestrales de Chrat Preah Nongkal. Cette année, le roi du Cambodge ne tracera pas les sillons dans lesquels les brahmanes plantent habituellement du riz.

Le roi du Cambodge a demandé d’annuler les célébrations de Chrat Preah Nongkal (Image : DAP News)

Lire aussi : Le roi du Cambodge quitte son pays en pleine crise du coronavirus pour un examen médical en Chine

Norodom Sihamoni annule les festivités ancestrals de Chrat Preah Nongkal

Le fête de Chrat Preah Nongkal a lieu sur l’esplanade Veal Preahmein, aux abords du palais royal, à Phnom Penh. Un bœuf attelé trace des sillons et des prédictions émanent de l’observation des sillons. Après avoir tracé les sillons, le bœuf est déchargé et se dirige vers l’un des sept plateaux d’or qu’on lui présente. En fonction du plateau choisi et de son contenu, des prophéties sont tirées pour l’année à venir. Cette tradition est également observée en Thaïlande.

À cause du confinement et de la pandémie de coronavirus, le roi Norodom Sihamoni a annoncé que les festivités du sillon sacré, qui devaient avoir lieu les 10 et 11 mai, sont annulées au Cambodge. Actuellement, le roi Norodom Sihamoni est en Chine pour des raisons médicales, accompagné de sa mère, qui elle aussi doit subir un checkup. Le départ du roi pose question dans le pays, alors que son gouvernement est en train de mettre au point une loi déclarant l’état d’urgence, suite à la propagation du coronavirus.

Source : Khmer Times

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.