L’infante Elena au palais des ducs de Pastrana pour inaugurer la Maison paralympique

L’infante Elena d’Espagne, présidente d’honneur du Comité paralympique espagnol (CPE), a inauguré la Maison paralympique d’Espagne à Madrid en présence de l’ambassadeur du Japon. La Maison paralympique a pris ses quartiers au somptueux palais des ducs de Pastrana à Madrid.

Lire aussi : L’infante Elena remet des prix à des jeunes artistes pour son seul engagement officiel de l’année

Le palais des ducs de Pastrana devient la Maison paralympique le temps de Jeux

C’est à l’hôtel particulier de style Empire, appelé palais des ducs de Pastrana, construit en 1837, que la première fille du roi Juan Carlos et de la reine Sofia, a assuré un rare engagement, elle qui ne travaille plus pour la Couronne depuis l’ascension de son frère, Felipe VI, sur le trône en 2014. L’infante Elena, duchesse de Lugo, est toujours présidente d’honneur du Comité paralympique espagnol (CPE). En cette qualité, la sœur du roi d’Espagne a inauguré la Maison paralympique.

Le palais des ducs de Pastrana accueille la Maison paralympique espagnole du 24 août au 5 septembre 2021 (Photo : Wikimedia Commons)

L’infante Elena félicite la délégation paralympique espagnole

Le CPE a créé une zone d’accueil à partir de laquelle les proches, sympathisants, sponsors et staff peuvent surveiller tout ce qui se passe pendant la célébration des Jeux Paralympiques. Il s’agit d’une sorte de QG où peuvent se retrouver toutes les personnes impliquées dans l’organisation des Jeux paralympiques.

Embed from Getty Images Embed from Getty Images

«Aujourd’hui, nous devrions tous être très heureux car le début des Jeux Paralympiques représente l’espoir de tout un pays et que nous pouvons tous dépasser les obstacles. Vous êtes un exemple et je ne peux pas être plus fière d’être à vos côtés une année de plus», a déclaré l’infante Elena, 57 ans, en inaugurant le Maison paralympique, rapporte Europapress. Miguel Carballeda, président du CPE était présent à l’inauguration du lieu, ainsi que Hiramatsu Kenji, ambassadeur du Japon en Espagne.

Embed from Getty Images

Dans la cour du palais, on retrouve la zone Shibuya, où sont installés des écrans géants pour suivre les compétitions. Il est également possible de se connecter en direct avec les athlètes via des bornes. Ainsi, les proches des athlètes peuvent les féliciter et la presse peut les interroger. Un théâtre japonais est aussi installé et divers programmations sont prévues. Dans le palais des ducs de Pastrana, on retrouve une exposition rétrospective sur la participation des Espagnols aux Jeux paralympiques.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr