Mort de la reine Dina de Jordanie à 89 ans

La chérifa Dina bint Abdul-Hamid est devenue reine en 1955, en épousant la roi Hussein de Jordanie. Leur idylle ne dura que deux ans, durée de son rôle de reine du pays. Ensemble, ils auront une fille, la princesse Alia, aînée des enfants du roi Hussein. Ils divorcent en 1957. En 1970,  l’ancienne reine Dina, devenue princesse de Jordanie, épousera en seconde noce Asad Sulayman Abd Al-Qadir, un haut-fonctionnaire qui a notamment travaillé dans l’Organisation de la libération de la Palestine (OLP).

Dina bint Abdul-Hamid est décédé aux petites heures, ce mercredi 21 août 2019, à l’âge de 89 ans.

La chérifa Dina bint Abdul-Hamid a étudiée en Angleterre

Dina est née le 15 décembre 1929, en Égypte. Elle portait le titre honorifique de chérifa, étant membre de la famille hachémite, dont les membres sont désignés chérifs de la Mecque. La famille hachémite est descendante d’Hâchim ibn Abd Manâf, petit-fils du prophète Mahomet. Elle est également arrière-arrière-petite-cousine de roi Talal de Jordanie, son futur beau-père. Comme la plupart des aristocrates arabes de l’époque, Dina a été scolarisée dans un pensionnat en Angleterre. Elle y a continué ses études universitaires, en obtenant un diplôme de littérature anglaise à Cambridge et un post-graduat en sciences sociales à Bedford College. Elle est revenue en Egypte, une fois ses études terminées, et elle a enseigné la littérature anglaise et la philosophie à l’Université du Caire.

Embed from Getty Images

Elle devient reine de Jordanie et donne naissance à la princesse Alia

Cette brillante jeune femme a rencontré son lointain cousin, le prince Hussein, lors d’une soirée d’amis communs à Londres, en 1952. Ils ont continué à se fréquenter et la reine mère, la mère d’Hussein y a vu le couple parfait. Hussein venait de monter sur le trône et il lui fallait une reine. Dina était une descendante hachémite parfaite pour son fils. Lorsqu’ils se marièrent, Dina devint reine de Jordanie à 26 ans, son époux, le roi Hussein n’en avait que 19. Ce mariage semi-arrangé ne fit pas long feu. Après la naissance de leur premier et seul enfant, la princesse Alia, ils demandent le divorce. À l’issue de ce divorce, elle est connue comme S.A.R. la princesse Dina Abdul-Hamid de Jordanie. Elle se remariera en 1970 avec le lieutenant-colonel Asad Sulayman Abd Al-Qadir, alias Salah Ta’amari. Le roi Hussein de Jordanie eut trois autres femmes. En tout, il eut 11 enfants, dont le roi actuel, Abdallah II et la princesse Haya, en instance de divorce avec l’émir de Dubaï.

Embed from Getty Images

La princesse Dina Dina bint Abdul-Hamid de Jordanie est morte le 21 août 2019

Décédée ce 21 août, le funérailles ont déjà eu lieu, comme le veut la tradition musulmane, que le corps soit enterré dans les 24 heures suivant la mort du défunt. Le roi Abdallah II et son fils, le prince héritier Hussein se sont rendus à son enterrement au Cimetière royal.

جلالة الملك عبدالله الثاني وسمو الأمير الحسين بن عبدالله الثاني ولي العهد يشاركان في تشييع جثمان سمو الأميرة دينا…

Publiée par ‎الديوان الملكي الهاشمي‎ sur Mercredi 21 août 2019

No Comments Yet

Leave a Reply