Performances devant le couple héritier dans la Bibliothèque Bernadotte du Palais Royal de Stockholm

Le mardi 30 novembre, la princesse héritière Victoria et le prince Daniel ont participé à un séminaire sur la musique et l’importance de l’activité physique pour le bien-être mental des jeunes. Le séminaire était organisé à la Bibliothèque Bernadotte du Palais Royal et était organisé par la Fondation du couple héritier.

Lire aussi : Victoria et Daniel de Suède au Conseil national de la santé

Un séminaire sur les bienfaits de la musique et du mouvement chez les jeunes

La princesse héritière Victoria et le prince Daniel de Suède ont créé leur fondation «pour permettre aux enfants et aux jeunes en Suède de devenir des individus sûrs et forts avec une foi positive en l’avenir», explique la Cour. À travers ses initiatives et par son soutien financier, la fondation encourage des projets qui œuvrent pour la bonne santé et le renforcement de l’esprit de communauté chez les jeunes.

La fondation organisait ce mardi un séminaire dans la Bibliothèque Bernadotte, dont l’objectif était d’inspirer et d’aborder des questions sur le lien entre le cerveau, les émotions et comment la musique et le mouvement peuvent avoir un impact positif sur le bien-être des jeunes.

Le séminaire était ponctué par des performances artistiques. Par exemple, la troupe de danse Kulturama a présenté une chorégraphie de danse contemporaine. L’artiste Sarah Dawn Finer, qui était aussi la modératrice du séminaire, a interprété une chanson en s’accompagnant à la guitare. Un pianiste et une violoniste ont également présenté une pièce musicale.

Lire aussi : La duchesse de Cambridge fonde un centre de recherche sur la petite enfance

La princesse héritière Victoria a inauguré le séminaire en prononçant un discours. «Cette belle salle dans laquelle nous sommes est la Bibliothèque Bernadotte. Sur les étagères autour de nous se trouvent des livres qui ont appartenu à mes ancêtres», a débuté la princesse héritière. «Les collections de la bibliothèque contiennent également un grand nombre d’œuvres musicales. Entre autres, 6000 notes imprimées et manuscrites, ainsi que la collection de disques de mon arrière-arrière-grand-père le roi Gustave V. La musique a toujours eu sa place ici dans le château.»

(Photo : Goran Granlund/Stella Pictures/ABACAPRESS.COM)

Concernant la thématique du jour, la princesse héritière a rappelé : «Aujourd’hui, un jeune suédois sur six souffre de maladie mentale. Un sur quatre se sent seul.» La fille ainée du roi de Suède continue : «Oui, il ne fait aucun doute que la question de la santé mentale des jeunes est à la fois d’actualité et importante. Cependant, ce n’est pas simple. Et peu importe combien nous le souhaiterions, il n’y a pas de solution facile. (…) Cependant, nous savons aujourd’hui que la musique et le mouvement peuvent être importants. J’espère que le séminaire d’aujourd’hui contribuera à accroître les connaissances et de nouvelles idées sur la façon dont nous pouvons renforcer le bien-être mental des jeunes, et comment la musique et le mouvement peuvent être utilisés pour y parvenir.»

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr