Qui sont les trois princes de Serbie ? Petar, Filip et Aleksandar : trois frères très différents

En 1945, la monarchie fut abolie en Yougoslavie. Depuis le 3 novembre 1970, date de la mort de Pierre II, dernier roi de Yougoslavie en exil, c’est son fils unique, le prince Alexandre qui détient le rôle de chef de famille et qui est par conséquent prétendant au trône. Suite aux différentes partitions que connut le pays tout au long des décennies, l’ancien royaume de Yougoslavie se situe actuellement en république de Serbie mais aussi dans la République serbe de Bosnie. Parallèlement, la famille royale de Yougoslavie est devenue la famille royale de Serbie.

Dans le pays, la famille royale est connue sous le patronyme utilisé par l’État civil de la dynastie qui régnait sur le pays, à savoir Karađorđević (Карађорђевић, latinisé en Karadjordjevic et francisé en Karageorgévitch). Le prince Alexandre (ou Aleksandar) est le chef de famille et à ce titre, il est très médiatisé, tout comme son épouse, la princesse Katherine. Bien que la Serbie soit une république, ils essaient de continuer à servir le peuple serbe, notamment en étant très impliqués dans des œuvres caritatives. Par contre, le reste de la famille reste plus discret. Récemment, la presse serbe s’est intéressée aux trois fils du prince Alexander, dont l’un est appelé à devenir le prochain prétendant au trône. Qui sont-ils ?

Lire aussi : Le prince Alexandre de Serbie demande à la presse d’arrêter de le critiquer

Qui sont les fils du prince Alexandre de Serbie ?

Avant d’épouser en seconde noce en 1985, la Grecque Katherine Batis, le prince Alexandre de Serbie, 74 ans, fut marié à la princesse Maria da Glória d’Orléans-Bragance, de la famille impériale du Brésil. Ensemble, ils ont eu trois enfants : le prince héréditaire Petar, le prince Filip et le prince Aleksandar. Étonnamment, bien qu’étant les enfants du chef de famille, ils mènent une vie plutôt discrète, loin des convenances royales. Même leurs cousins éloignés sont plus médiatisés qu’eux et représentent régulièrement l’ancienne famille royale lors de manifestations.

Le prince Filip est considéré comme l’enfant modèle, le prince Petar est appelé à devenir chef de famille malgré son manque d’intérêt pour cette fonction et le prince Aleksandar est le prince rebelle de la famille.

Le prince Petar Karađorđević

Le prince Petar est né le 5 février 1980 à Chicago. Il porte le même prénom que son illustre grand-père et est désigné depuis sa naissance comme étant le prince héréditaire. De par sa position (1e dans l’ordre de succession au trône), il est le plus médiatisé des trois frères et il lui arrive de participer à quelques événements organisés par la famille royale.

Il a passé la majeure partie de sa vie à Londres, où il vit et travaille maintenant dans le design. Petar s’est consacré à l’art dès son jeune âge.

Il y a quelques années, des photos compromettantes ont été publiées dans la presse. La presse a scandale serbe avait mis la main sur une photo de lui en compagnie d’une prostituée. Cela avait provoqué un scandale au complexe royal de Denje, la résidence occupée par la famille royale à Belgrade. Depuis lors, le prince a mûri et a pris conscience de sa position. Un peu comme le prince Harry a eu droit à sa période rebelle, le prince Petar a vécu la belle vie à Londres, jusqu’à ce qu’il comprenne que tout finit par se savoir. Bien qu’on lui connaisse plusieurs petits amis, il semblerait que le prince Petar soit à nouveau célibataire.

Le prince Filip Karađorđević

Le prince Filip est né le 15 janvier 1982 à Fairfax. Le prince Filip a d’abord eu une vie discrète et rangée. Il n’apparait presque pas dans la presse et on ne lui connait aucun scandale. Lui aussi vivait une vie paisible à Londres auprès de sa famille. Diplômé en sciences humaines d’une prestigieuse université anglaise, il parle trois langues. En 2017, il a épousé Danica Marinković. Ils sont les parents d’un petit Stefan.

Le prince Filip, son épouse Danica, leur fils Stefan et le frère de Filip, le prince Aleksandar (Crédits : Instagram/royalserbia)

Le prince Filip retourne souvent en Serbie. Il participe discrètement à la majorité des grands événements familiaux. Il est également très proche de sa mère, la princesse Maria da Glória d’Orléans-Bragance, qui elle, vit en Espagne. Depuis quelque temps, le prince Filip est de plus en plus présent sur le devant de la scène politique et culturelle en Serbie.

Le prince Aleksandar Karađorđević

Le prince Aleksandar Karadjordjevic porte le prénom de son père. Il est lui aussi né le 15 janvier 1982, et pour cause, il est le frère jumeau du prince Filip. Aleksandar est clairement le fils le plus marginal de la fratrie. Vivant aux États-Unis, puis même au Nicaragua, le prince n’a jamais pensé qu’il devait faire attention à son image. Provocation ou naïveté, il a publié à plusieurs reprises sur Instagram des photos de lui, qui ne laisseraient jamais penser qu’il est le petit-fils d’un roi et le fils du prétendant au trône.

Sur son compte Instagram, on peut le voir porter une perruque, boire de l’alcool, mordre les fesses d’une fille et embrasser son petit ami, Justin. Le prince Aleksandar a présenté son petit ami officiellement sur les réseaux, expliquant qu’il avait même fait tatouer son prénom sur sa poitrine, à hauteur du cœur.

Il aurait ouvert un ou plusieurs restaurants aux États-Unis puis au Nicaragua. Son nom apparait également comme instructeur de surf sur le site d’une école de surf au Nicaragua.

Jusqu’en 2015, le prince Aleksandar était en relation avec Dunja Kusturica, fille du célèbre réalisateur Emir Kusturica. Pendant plusieurs années, le prince Aleksandar semblait se fondre dans le moule de la famille royale, Dunja Kusturica étant officiellement invitée à toutes les réceptions en tant que compagne. Les Serbes la comparaient même physiquement à Marie de Roumanie, devenue reine de Yougoslavie lors de son mariage avec le roi Alexandre 1e. Leur relation a pris fin en 2015, suite à la publication d’une photo qui a fait scandale au moment de sa parution dans la presse. Le prince Aleksandar avait été photographié en train de se faire lécher les tétons par une jeune femme.

Sources : Depo et Kurir

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr