Le grand-duc Henri accueille Philippe et Mathilde à la sortie du train à Luxembourg

Le roi Philippe et la reine Mathilde sont en visite d’État au grand-duché de Luxembourg jusque jeudi. Il s’agit de la troisième visite d’État belge dans le pays, bien que les pays soient voisins et que les familles régnantes soient cousines. Pour se rendre à Luxembourg, le roi des Belges a préféré opter pour le train, une solution écologique déjà empruntée par le roi Baudoin lors de sa visite en 1959. En 2016, le roi Philippe s’était rendu en voiture lors de sa visite d’État aux Pays-Bas. Mise à part cette exception, c’est la première fois que le roi effectue une visite d’État sans prendre l’avion gouvernemental.

Philippe et Mathilde arrivent à la gare de Luxembourg

Après avoir pris le train à la gare de Bruxelles-Luxembourg ce matin, le roi Philippe, la reine Mathilde et leur délégation de 200 personnes ont passé plus de trois heures dans le train pour rejoindre la capitale luxembourgeoise. Cinq wagons de première classe avaient été réservés pour la délégation. Le grand-duc Henri, quant à lui, avait rendez-vous à la gare de Luxembourg pour récupérer les souverains belges. Lorsqu’ils sont arrivés à destination, la reine Mathilde s’était changée. En gare de Bruxelles, elle portait un long manteau Giorgio Armani rose poudré et le sac de la même marque assorti. Arrivée à Luxembourg, elle portait un manteau vert de chez Natan et une robe à motif du même créateur. Ce soir, Philippe et Mathilde sont conviés au tradition Diner d’État comme le veut le protocole diplomatique lors des visites d’État. Aucune visite ni autre engagement ne sont prévus pour la journée.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr