Philippe et Mathilde prennent le train pour rejoindre Luxembourg

De mardi à jeudi, le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique seront en visite d’État au grand-duché de Luxembourg. Le roi des Belges a choisi un mode de transport durable pour se rendre chez ses voisins, puisqu’exceptionnellement, il prend le train. Ce matin, le roi et la reine sont montés à bord d’un train de la SCNB, qui n’était pas annoncé aux panneaux d’affichage. Ils arriveront 3 heures plus tard à la gare de Luxembourg, où le grand-duc Henri viendra les chercher.

https://www.facebook.com/BeMonarchie/photos/a.1586579338272367/2440721042858188/?type=3&theater

Le roi des Belges prend le train à Bruxelles-Midi

C’est un mode de transport peu commun qu’a choisi le roi pour sa visite d’État au Luxembourg. D’habitude, le souverain se déplace en avion gouvernemental lorsqu’il est invité en visite d’État. En 2016, il avait cependant opté pour la voiture lorsqu’il s’était rendu aux Pays-Bas. Jeudi, pour le trajet du retour, le roi et la reine reprendront à nouveau le train. Ce matin, ils se sont rendus à la gare de Bruxelles-Luxembourg. Si le nom de la gare parait symbolique, il a été expliqué aux journalistes que cette gare bruxelloise avait été choisie pour des raisons de sécurité et de logistique, celle-ci étant assez petite. En effet, le convoi exceptionnel royal aurait pu perturber le trajet, étant donné qu’une délégation d’environ 100 personnes accompagne le couple royal au Luxembourg. Cinq wagons de première classe ont été réservés pour la délégation, comme l’a fait remarqué le journaliste Wim Dehanschutter, qui fait partie du voyage.

La visite d’État débutera chez les voisins luxembourgeois après un voyage de plus de 3 heures

Le trajet, qui est l’un des plus longs en Belgique, est un voyage bien connu, notamment des étudiants qui empruntent régulièrement cette ligne, qui part de Bruxelles vers Luxembourg, en faisant des haltes, entre autres, à Namur et Arlon. Espérons qu’aujourd’hui cette ligne ne connaisse pas de perturbations, elle qui est souvent sujette à des retards ou des problèmes sur la voie. Le grand-duc Henri attendra le roi Philippe et la reine Mathilde à la gare de Luxembourg d’ici 3 heures ! La première journée au Luxembourg sera surtout protocolaire. Après un accueil officiel et une rencontre entre les souverains, le clou de la journée aura lieu au moment du banquet d’État organisé en soirée, comme le veut la tradition diplomatique lorsqu’un chef d’État reçoit son homologue en visite officielle. Étonnamment, malgré la proximité des deux pays et la proximité familiale des familles régnantes, ce n’est que la troisième visite d’État de la Belgique au Luxembourg en 60 ans. En 1994, le roi Albert II s’y était rendu en avion. Alors qu’en 1959, le roi Baudouin avait lui aussi opté pour le train.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr