Le président mexicain demande au roi d’Espagne qu’il s’excuse pour les conquêtes espagnoles du 16e siècle

Le président mexicain a demandé que le roi Felipe VI s’excuse pour la conquête espagnole de son pays il y a plus de 500 ans. Andres Manuel Lopez Obrador a écrit à Felipe pour lui demander de s’excuser pour les actes commis par les Espagnols lors de la conquête et de la colonisation du pays à partir du XVIe siècle. Le président du Mexique a également écrit au pape pour lui demander des excuses.

Les demandes de Lopez Obrador n’ont pas été entendues par le pape et le roi

Le président Lopez Obrador a révélé qu’il avait envoyé ces lettres à l’occasion du 500e anniversaire de la bataille de Centla. Il a déclaré avoir écrit au roi Felipe et au pape François pour leur demander de s’excuser pour « ce que l’on appellerait à présent des violations des droits de l’homme ». Il a ajouté : « Il y a eu des massacres et de l’oppression ». Il a également expliqué comment des églises catholiques avaient été construites sur les sites de temples autochtones.

Le gouvernement espagnol s’en mêle

Madrid a rapidement rejeté l’appel. Dans une déclaration, le gouvernement a déclaré que l’arrivée des troupes espagnoles il y a 500 ans « ne peut être jugée à la lumière des considérations contemporaines. Nos deux nations frères ont toujours su lire notre passé commun sans colère et avec une perspective constructive ».

Le roi Felipe VI n’a pas répondu à l’appel

Le roi Felipe VI, qui se trouve actuellement en Argentine pour la première visite d’État espagnole dans ce pays en seize ans, n’a fait aucun commentaire public. Le roi Felipe a pourtant noué de bonnes relations avec le Mexique au cours de ses cinq années en tant que monarque d’Espagne. En 2015, sa première visite d’État en Amérique du Sud en tant que roi fut au Mexique où il fut accueilli par le président précédent, Enrique Pena Nieto. Andres Manuel Lopez Obrador a pris ses fonctions en décembre 2018.

Les conquistadores espagnols sont arrivés au Mexique il y a 500 ans sous le commandement de Hernando Cortes. Ils ont rapidement pris le contrôle d’une grande partie du pays, qui est devenu partie intégrante de l’empire espagnol et qui, à un moment donné, couvrirait la majeure partie de l’Amérique du Sud, ainsi que des territoires en Asie, en Afrique et dans certaines parties de l’Europe.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr