Le prince héritier Haakon aux funérailles d’État de l’humoriste et activiste Shabana Rehman

Shabana Rehman est décédé le 22 décembre 2022 des suites d’un cancer à l’âge de 46 ans. L’écrivaine, standupeuse et activiste norvégienne d’origine pakistanaise était connue pour ses débats sur l’inclusion des musulmans dans la société norvégienne. Le prince héritier Haakon s’est rendu à ses funérailles, décrétées funérailles d’État par le gouvernement, ce 10 janvier 2023.

Lire aussi : Le prince héritier Haakon remercie les bénévoles à la Journée internationale des volontaires

Funérailles de Shabana Rehman à l’hôtel de ville d’Oslo en présence du prince héritier Haakon

Le gouvernement norvégien avait annoncé le 31 décembre 2022 que l’État prendrait en charge les frais des funérailles de Shabana Rehman, décédée deux jours plus tôt des suites d’un cancer pancréatique. Le gouvernement a décidé de rendre hommage à l’auteure d’origine pakistanaise en lui organisant des funérailles payées par le contribuable.

Lire aussi : Haakon et Mette-Marit de Norvège assistent à la finale de la Coupe féminine de football

« Shabana Rehman était une voix forte et intrépide. En brisant les tabous, elle a ouvert la voie à une nouvelle génération de femmes issues de l’immigration. Shabana a défendu la liberté d’expression et contribué à la diversité norvégienne. Elle nous a quittés bien trop tôt », avait déclaré le Premier ministre Jonas Gahr Støre en apprenant sa disparition.

Ce 10 janvier 2023, le prince héritier Haakon représentait son père lors des funérailles de l’activiste. La cérémonie laïque était organisée à l’hôtel de ville d’Oslo. Shabana Rehman était tellement connue qu’une expression a été créée autour de son nom. En norvégien, on utilise l’expression « un débat Shabana » lorsque le sujet de l’immigration et de l’inclusion des musulmans arrive dans une conversation.

La personnalité clivante, les nombreuses polémiques autour de ses propos ouvertement provocateurs et ses prises de position lui avaient valu une protection policière. Les enterrements au frais de l’État sont une forme de récompense posthume qui a été introduite en 1881 en Norvège. Depuis cette date, environ 100 Norvégiens ont eu droit à des funérailles payées par l’État. La famille du défunt doit accepter la proposition.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr