Haakon de Norvège visite l’île volcanique Jan Mayen perdue au milieu l’océan Arctique

À 1000 km de la terre norvégienne, en plein milieu de la mer, à la limite avec les eaux du Groenland, se trouve l’île Jan Mayen. C’est ici, à l’extrême nord-ouest du pays que le prince héritier Haakon s’est rendu toute la journée.

Lire aussi : Le prince Haakon dans l’archipel Vega : des îles polaires classées par l’UNESCO où vivent canards et pêcheurs

Visite historique d’un membre de la famille royale sur l’île Jan Mayen

Cela faisait 44 ans que l’île n’avait plus eu droit à une visite royale. En 1976, le prince héritier Harald et la princesse héritière Sonja avaient mis les pieds sur cette roche volcanique, à la limite de la mer de Norvège. Sur cette île, plus grande que la Barbade, Malte, les Maldives ou la Grenade, il n’y a pourtant qu’une poignée d’habitants. Il s’agit principalement d’une présence militaire et scientifique, qui occupe la capitale, Olonkinbyen.

Le prince héritier est arrivé à bord d’un Lockheed C-130 Hercules (Stian Lysberg Solum / NTB scanpix)

« Jan Mayen est avant tout une partie de la Norvège. C’est important pour notre territoire et pour maintenir notre souveraineté dans la région », a expliqué Haakon Bruun-Hanssen, chef de la défense, qui a reçu le prince héritier Haakon sur l’île. Depuis la Seconde Guerre mondiale, les Forces armées ont leur propre station à Jan Mayen avec 14 employés, ainsi que quatre météorologues. La souveraineté norvégienne permet de revendiquer le contrôle des zones marines qui sont de grandes zones de frai pour les poissons. Entre autres, un quart de la population de maquereaux proviendrait d’ici.

Arrivée du prince héritier Haakon sur l’île Jan Mayen (Stian Lysberg Solum / NTB scanpix)

Même si l’importance militaire de Jan Mayen est moindre depuis le démantèlement militaire d’il y a quelques années, l’île reste attractive pour une autre de ses richesses, les minéraux. Une énorme réserve de gisement de minéraux se trouveraient dans les mers aux alentours. Le gisement serait estimé à 1 milliard de couronnes norvégiennes, soit environ 100 millions d’euros.

Le prince héritier Haakon de Norvège et les 18 habitants de l’île (Sven Gj. Gjeruldsen, Det kongelige hoff)

Sur place, le prince héritier a visité l’infirmerie, le garage pour réparer les véhicules, le cabinet du dentiste, la station météorologique et l’aéroport. C’est à bord d’un Lockheed C-130 Hercules qu’est arrivé le prince héritier, directement depuis l’aéroport militaire de Gardermoen, près d’Oslo.

Haakon de Norvège a visité l’infirmerie de l’île (Sven Gj. Gjeruldsen, Det kongelige hoff)

Source : abcnyheter

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply