Le prince héritier de Norvège au Mozambique : Jour 2, journée marathon

Pour son deuxième jour au Mozambique, le prince héritier de Norvège avait un programme serré au Mozambique hier. Les d’affaires économiques, le rôle des femmes dans le processus de paix et l’accès à l’électricité ont été au cœur de cette journée.

Les opportunités commerciales sont apparues pour la première fois à l’ordre du jour lors de la deuxième journée du prince héritier Haakon au Mozambique. Après un petit-déjeuner auquel ont participé à la fois des ministres et des chefs d’entreprise des deux pays, le prince héritier Haakon a pris la parole à l’ouverture d’un grand séminaire d’entreprise.

L’accent est mis sur les ressources énergétiques

Des représentants des milieux d’affaires norvégien et mozambicain se sont réunis pour un séminaire à Maputo. Jusqu’à présent, peu d’entreprises norvégiennes se sont engagées au Mozambique, mais l’intérêt grandit. Cela vaut notamment pour le secteur de l’énergie, où le gaz et l’énergie solaire coopèrent déjà.

Tout comme la Norvège, le Mozambique possède également d’importantes ressources énergétiques. Le prince héritier Haakon a souligné en quoi le modèle norvégien de gestion des ressources énergétiques s’est traduit par une prospérité accrue pour l’ensemble de la société : « Les vastes ressources énergétiques de mon pays, renouvelables et non renouvelables, nous ont apporté la prospérité, car nous avons donné la priorité à la bonne gestion de ces ressources. Elles ont également constitué la base du développement d’une technologie de classe mondiale, qui est cruciale pour le développement futur du secteur de l’énergie ».

Le prince héritier a parlé devant des entrepreneurs de Maputo (Crédits : Sven Gj. Gjeruldsen, Det kongelige hoff)

La place des femmes dans la société

Le prince héritier a enchaine avec l’ouverture d’un séminaire sur les femmes, la paix et la sécurité : « Dans toute société, la participation des femmes est la clé d’un développement réussi. Lorsque les femmes sont – plus ou moins systématiquement – empêchées de participer à la vie politique, sociale et économique de leur pays, toute la population est perdante. L’inclusion des femmes à tous les niveaux est donc un élément essentiel du processus de consolidation de la paix. »

De l’énergie pour tous

L’accès à l’énergie est une condition fondamentale du développement économique et social, et donc un facteur majeur de lutte contre la pauvreté. L’éradication de la pauvreté est en tête de liste des objectifs de développement de l’ONU, et le prince héritier Haakon a été particulièrement impliqué en tant qu’ambassadeur du Fonds de développement des Nations Unies, le PNUD. Moins de 30% de la population du Mozambique a accès à l’électricité. En 2018, le président a lancé l’ambitieux projet Énergie pour tous pour assurer l’électricité à toute la population. Le programme est soutenu par la Norvège, et aujourd’hui le prince héritier était présent lorsque de nouveaux ménages ont été connectés au réseau électrique. Le prince héritier Haakon a pu rencontrer la famille Sitoe, qui a obtenu l’accès à l’électricité à son domicile aujourd’hui. Le prince héritier a eu l’honneur d’allumer la lumière, ce qui changera le quotidien de la famille de six personnes.

Le prince héritier en discussion avec le chef du village qui vient d’être raccordé à l’électricité (Crédits : Sven Gj. Gjeruldsen, Det kongelige hoff)

Fin du voyage au Mozambique par une réception

La visite du prince héritier Haakon au Mozambique s’est terminée par une réception à Maputo, organisée par l’ambassade de Norvège. L’événement a eu lieu au Musée de la pêche, qui a été construit en collaboration entre le Mozambique, la Norvège et l’Islande en 2008. Le prince héritier a prononcé le dernier discours du voyage. Il a conclu en soulignant le grand potentiel du Mozambique et le désir de la Norvège de contribuer à sa réalisation.

Le séjour du prince héritier au Mozambique s’est terminé par un discours (Crédits : Sven Gj. Gjeruldsen, Det kongelige hoff)

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr