Reza Pahlavi s’adresse au Secrétaire général des Nations unies pour dénoncer les crimes contre l’humanité perpétrés en Iran

Depuis quelques semaines, le prince Reza Pahlavi, fils du défunt chah Mohammad Reza, dernier empereur d’Iran, communique massivement sur ses réseaux sociaux à propos de la politique iranienne. Il se livre dans une guerre par tweets interposés avec le gouvernement islamique qui dirige actuellement le pays. Mais le soutien du prince Reza prend une nouvelle dimension, alors que celui-ci s’adresse aux plus hautes instances internationales, les Nations unies.

Le prétendant au trône impérial d’Iran a décidé de soutenir son peuple à distance, en envoyant une lettre ouverte à Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations unies, jugeant son inaction future de complice au régime génocidaire mis en place en République islamique.

Lettre ouverte du fils du chah d’Iran à Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations unies

« Votre Excellence,
Je vous écris à nouveau, à vous et à votre éminent bureau, avec tout mon respect, à propos des toutes dernières atrocités perpétrées en Iran et afin de communiquer les attentes de mes compatriotes concernant des mesures qui devraient être prises par les Nations unies.

Vous le savez, durant ce dernier mois, le peuple d’Iran s’est engagé dans un mouvement de protestation massif et citoyen. Ce mouvement pour la liberté et la dignité s’est répandu dans plus de 200 villes à travers l’Iran et il est soutenu par les Iraniens du monde entier. Déclenché par un sursaut de deux cents pour cent du prix du pétrole, dû à la mauvaise gestion et à la corruption endémique au régime. Ce dernier soulèvement se base sur le mécontentement global du peuple iranien. Le mécontentent, associé à la volonté de mettre fin au régime, n’est pas seulement le résultat de quarante ans d’oppression mais aussi de la souffrance omniprésente d’une nation privée de tout droit.

Le régime, en réponse aux nobles aspirations de la nation iranienne, n’a fait que renforcer sa répression brutale et violente. Cela inclut le meurtre de centaines de manifestants, dont des enfants, ainsi que la mutilation, la torture et des emprisonnements injustifiés de milliers d’autres manifestants. Afin d’empêcher les manifestations et d’éviter au monde d’être témoin de ce massacre atroce, la République islamique a coupé l’accès Internet à tout le pays et a aussi coupé les lignes fixes et le réseau des téléphones portables, dans le but de limiter les communications internes et externes des Iraniens. »

Votre Excellence, les atrocités perpétrées en Iran sont des crimes contre l’humanité. Il s’agit d’emprisonnements systématiques, de torture, des meurtres indénombrables de citoyens iraniens ordinaires, sur le simple fait de leur identité culturelle et de leurs aspirations nationales. Il est évident que ce régime, à travers sa répression brutale et ses meurtres de masse d’Iraniens, vise la destruction de la nation iranienne et de son histoire. Votre Excellence, ce que les Iraniens affrontent aujourd’hui est un véritable génocide.

Je vous demande d’utiliser tous les moyens dont vous disposez pour mettre fin au massacre, en impliquant le Conseil de sécurité des Nations unies. Dans une lettre adressée à votre prédécesseur en 2012, je soulignais le rôle que cette institution devait jouer dans le renvoi de notre demande à la Cour pénale internationale en vertu de l’article 13-b du Statut de Rome. Aujourd’hui, le poids de la conscience, de la responsabilité et de l’inaction repose lourdement sur vos épaules. Un silence de la part des Nations unies serait interprété comme complice des actions de la République islamique. Les Nations unies, qui font de la garantie des droits de l’homme leur première mission, ne peuvent plus observer en silence et doivent prendre des mesures immédiates pour empêcher la République islamique de continuer à massacrer son peuple.

Reza Pahlavi ».

View this post on Instagram

در این مصاحبه گفتم: + یک‌صدایی و یکپارچگی بیشتر از هر زمانی عامل و رمز اصلی پیروزی مردم در برابر این رژیم سرکوبگر است. + هرچقدر این مقاومت بیشتر ادامه داشته باشد و هرچقدر تعداد مردم در خیابانها بیشتر شود، امکان سرکوب برای رژیم خیلی کمتر خواهد شد و هزینه‌اش به مراتب بیشتر. + امروز زمان آن است که کسانی که در لباس نظامی هستند تصمیم را بگیرند و به مردم بپیوندند؛ اگر امروز این تصمیم را نگیرند، فردا دیگر دیر است. این مردم با شما نظامیان دشمنی ندارند؛ می‌خواهند که سپر دفاع و محافظ آنها باشید. + اگر بتوانیم در سرتاسر کشور به مرحله‌ی اعتصابات سراسری و به ویژه اعتصابات کارگری برسیم، سیستم فروپاشی خواهد کرد. + از الان با دنیا صحبت می‌کنیم که زمانی که فروپاشی رژیم اتفاق افتاد، تمام تحریم‌ها را سریعا بردارند تا فورا سرمایه به کشور تزریق شود. + هیچ نیرویی نیست که در مقابل اراده راسخ یک ملت بتواند مقاومت کند. اگر مردم ایران به اراده خودشان باورمند باشند، قطعا موفق خواهند بود. و وظیفه همه ماست که از این اراده را تبدیل به یک واقعیت بکنیم.

A post shared by Reza Pahlavi – Official IG (@officialrezapahlavi) on

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.