Le prince William honore le courage des Afghans qui ont trouvé refuge au Royaume-Uni

Le prince William, duc de Cambridge, a effectué une visite à Leeds, où il a rencontré des réfugiés afghans qui ont pu fuir leur pays grâce aux évacuations organisées par le Royaume-Uni. Ces réfugiés ont été évacués et sauvés par les Britanniques car leur vie était menacée à cause de leur aide envers les Britanniques. Le prince William a discuté avec deux familles qui ont fui Kaboul en septembre dernier.

Lire aussi : La duchesse de Cambridge fait sa rentrée auprès de ceux qui ont contribué à l’évacuation de l’Afghanistan

Le duc de Cambridge à l’écoute d’Afghans évacués et réfugiés à Leeds

Après la prise de Kaboul par les Talibans, le Royaume-Uni a tenté d’aider tous ceux qui sur place avaient aider le gouvernement britannique. Employés d’ambassades, militaires ayant participé à des missions conjointes, proches et familles ayant risqué leur vie pour des Britanniques, ont pris place à bord d’avion de rapatriement. Le prince William a rencontré deux familles afghanes dans un hôtel ce 30 novembre.

(Photo : Danny Lawson/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Le prince William a discuté avec Haroom Shahab, 33 ans et sa femme, Zehra Akbarti, 28 ans, qui lui ont raconté comment il leur a fallu plus d’une journée pour avancer de 200 mètres dans une file d’attente qui les séparait d’un avion d’évacuation. Le duc de Cambridge a entendu des récits effroyables de scènes dont a été témoin ce couple.

«Merci pour tout ce que vous avez fait pour nous», a déclaré le duc de Cambridge. «Vous êtes plus que les bienvenus. La chose la plus importante maintenant est que vous soyez en sécurité. Un avenir meilleur vous attend». En ayant une connexion avec les Britanniques, ces Afghans avaient mis leur vie en danger. «Les Talibans tuent sans compassion. Les policiers, leurs familles sont abattues, tous ceux qui ont un lien avec le gouvernement britanniques ou les forces de l’OTAN», raconte Haroom Shahab.

Dans cet hôtel de Leeds, qui pour des raisons de sécurité n’a pas été nommé et qui accueille plus de 175 réfugiés, le prince William a aussi discuté avec Hussain Saeedi Samangan, 38 ans, qui travaillait comme secrétaire à l’ambassade britannique de Kaboul. Lui aussi a remercié le duc de Cambridge pour l’accueil reçu au Royaume-Uni. Il est accompagné de son épouse, Masooma, qui était rédactrice en chef d’un journal à Kaboul, et des ses fils, Daniel et Arian, 10 ans et 1 an. Il dit se sentir bien dans le Yorkshire et qu’il est pressé d’avoir un avenir meilleur ici.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr