Le prince William reçoit des nouvelles fonctions de la reine Elizabeth

Hier, Buckingham Palace a annoncé la nouvelle. La reine a choisi son petit-fils pour assumer une fonction importante en Écosse. Cette année, le duc de Cambridge a été choisi pour devenir le délégué de la reine à l’Assemblée générale de l’Église d’Écosse, en tant que Lord Haut Commissaire. Cette fonction très importante consiste à représenter le souverain lors de l’Assemblée générale, un événement très attendu et suivi, durant lequel est débattu et voté le programme de l’année.

Le prince William nommé Lord Haut Commissaire

Le duc de Cambridge, qui porte également le titre écossais de comte de Strathearn, a été choisi pour être Lord Haut Commissaire de l’Assemblée générale de l’Église d’Écosse. Cette fonction a déjà été confiée par le passé à la princesse Anne, au prince Edward, au prince Andrew et bien entendu au prince Charles. Tous les enfants de la reine ont déjà rempli cette fonction au moins une fois. C’est la première fois que le prince William remplira cette fonction. La reine peut choisir qui elle le souhaite, tant qu’elle considère cette personne comme une personnalité qui a brillé par ses mérites et son engagement pour l’Écosse.

À quoi sert le Lord Haut Commissaire de l’Assemblée générale de l’Église d’Écosse ?

Chaque année, c’est lors de l’Assemblée générale de l’Église d’Écosse qu’ont lieu des débats et des votes concernant le programme de l’année, les grandes décisions et les lignes directrices de l’année. Dans le cadre de cette assemblée, des conférences, des événements religieux mais aussi culturels sont organisés tout le long de la durée de l’assemblée. Celle-ci dure 6 jours et sera organisée en 2020, du samedi 16 mai au vendredi 22 mai.

Environ 700 commissaires prennent part aux débats. Si le souverain ne peut se déplacer, il doit envoyer son représentant, le Lord Haut Commissaire.

Illustration de l’Assemblée générale de l’Église d’Écosse de 1787. Cette année-là, c’est George Ramsay, 8e comte de Dalhousie, qui avait été choisi comme Lord Haut Commissaire pour représenter le roi Georges III. On le voit lire son discours à droite à la barre. (Crédits : Domaine public)

Quel est le rôle du souverain et de son représentant dans l’Église d’Écosse ?

Le souverain britannique est également le garant du maintien de l’Église d’Écosse sur le territoire. Depuis le 16e siècle, le souverain garantit l’ordre de l’Église et depuis 1707 l’Acte de l’Union entre l’Angleterre et l’Écosse indique que le rôle du souverain est de « préserver le maintien de la vraie religion protestante établie par les lois écossaises ». Contrairement à l’Angleterre, l’Église d’Écosse est une église nationale, alors qu’en Angleterre, l’Église d’Angleterre est une église d’État. Par conséquent, le souverain, en l’occurence la reine Elizabeth, est Gouverneur suprême de l’Église d’Angleterre. En Écosse, la reine est un membre ordinaire de l’Église. Elle a néanmoins le pouvoir d’assister aux assemblées générales ou de nommer un Lord Haut Commissaire pour la représenter. C’est en février 1952 que la reine a prêté serment pour confirmer son allégeance à l’Église d’Écosse.

Le Haut Commissaire a ce privilège particulier qu’il ouvre et ferme l’Assemblée générale par un discours. Il joue également un rôle de modérateur tout le long de l’événement. Il a pour mission de représenter le souverain et inversement, faire état à la reine de la tournure des débats. Durant cette semaine, le prince William aura le droit de loger à Holyroodhouse. Il aura également droit aux mêmes honneurs que ceux réservés au souverain lorsqu’il s’installe dans le pays. C’est-à-dire qu’il recevra les Clefs de la ville d’Édimbourg, aura droit à la Garde d’honneur et aux 21 coups de canon pour signifier sa présence. Comme le fait le souverain, le prince William pourra inviter qui il le souhaite au palais de Holyroodhouse, habituellement des commissaires avec lesquels il souhaite s’entretenir ou des membres importants de la communauté.

Source : Royal.uk

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr