La princesse Elisabeth a réussi son année mais ne prolongera pas sa formation militaire

La princesse Elisabeth de Belgique termine son année à l’École royale militaire en participant au camp de formation tactique et théorique à Arlon. L’héritière du trône a déjà passé ses examens et a réussi son année. Son instructeur donne ses points forts. Dans la foulée, on apprend qu’elle ne continuera pas sa formation militaire l’année prochaine.

Lire aussi : Parcours d’obstacles et ramping, la princesse Elisabeth termine sa première année à l’École royale militaire

Une bonne tireuse et travailleuse

La presse était invitée ce 9 juillet à suivre une demi-journée auprès de la princesse Elisabeth, qui effectuait sa 5e journée de formation militaire au camp Lagland de Stockem, à Arlon. Pendant 24 jours, les élèves-officiers de première année de l’École royale militaire (ERM) vivent sur le camp, dorment dans leur bivouac, se réveillent aux aurores et doivent réussir le parcours de vingt obstacles à la fin du camp.

Dernier camp de la formation militaire de la princesse Élisabeth (Photo :  F. Andrieu/IsoPix/ABACAPRESS.COM)

L’héritière du trône de Belgique avait choisi de rentrer à l’École royale militaire à la rentrée 2020. Elle s’est inscrite dans la filière Sciences sociales, l’ERM permettant de suivre des études universitaires en plus de la formation militaire. Profitant de la présence de la presse sur le camp, le capitaine Gilles Marx a donné à Sudinfo quelques informations sur la formation de la princesse.

La princesse Elisabeth arrête l’armée après un an (Photo : Abacapress)

Pas de deuxième année à l’ERM pour la duchesse de Brabant

Le chef de la 160e promotion de l’ERM a confirmé que la princesse Elisabeth avait bien réussi son année dans les 4 piliers, à savoir les formations académique, militaire, sportive et caractérielle. Malgré cela, il a été annoncé que la princesse Elisabeth ne prolongera pas sa formation militaire.

«C’est un bon élément. C’est une élève très travailleuse, méticuleuse et bien intégrée dans son groupe. Elle a une bonne marge de progression», assure le chef de la promotion. La duchesse de Brabant a principalement impressionné son instructeur par ses capacités à la course à pieds. Concernant sa maîtrise des armes, le capitaine a assuré qu’elle «a une bonne technique de tir. C’est une bonne tireuse.»

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr