La reine Letizia s’inquiète de l’impact de la pandémie sur la santé mentale

La reine Letizia a présidé ce 20 juillet une réunion de travail au Palais de la Zarzuela à Madrid. La réunion portait sur l’impact de la pandémie sur la santé mentale, à laquelle ont participé des représentants d’association du secteur médical et de la santé.

YouTube video

Lire aussi : Felipe VI et Letizia saluent une dernière fois les sportifs espagnols avant leur départ pour Tokyo

Comment la pandémie a affecté le moral et la santé des Espagnols

Des représentants de la Confédération de la santé mentale, du Conseil royal de l’invalidité, de la La Croix Rouge, de la Fondation d’aide contre la toxicomanie (FAD), du Comité espagnol des représentants des personnes handicapées (CERMI), de l’UNICEF, del’Association espagnole contre le cancer (AECC) et de la Fédération espagnole des maladies rares (FEDER) ont participé à une réunion présidée par la reine Letizia.

(Photo : Casa Real de SM el Rey)

Après quelques mots de bienvenue de la reine d’Espagne, le président de la Confédération de la santé mentale d’Espagne a présenté les données disponibles sur la santé mentale dans le pays pendant la pandémie. La Casa Real rapporte que 46% de la population espagnole a montré une augmentation de l’inconfort psychologique pendant le confinement. D’autres représentants ont eux aussi donné leurs chiffres. On apprend que  5,8% de la population a reçu un traitement psychopharmacologique, parmi lesquels des anxiolytiques (58,7%) et des antidépresseurs (41,3%).

Pendant le confinement, 30% des personnes ont déclaré avoir eu des crises de panique, 25% se sont senties exclues socialement et 55% ont estimé qu’elles étaient incapables de contrôler leurs inquiétudes. Les femmes semblent avoir un plus grand nombre de problèmes liés à l’humeur, tandis que les hommes ont plus d’anxiété et de troubles post-traumatiques.

(Photo : Casa Real de SM el Rey)

Antoni Bruel, coordinateur de la Croix-Rouge, a expliqué que ses services de télésoins ont détecté que les personnes qui ont le plus souffert émotionnellement du confinement et des restrictions étaient les personnes plus âgées, en situation de solitude, et les plus jeunes, qui ont vu leurs projets de vie immédiats annulés et la réduction de contacts avec leurs amis.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr