La reine Margrethe et sa sœur ouvrent une salle dédiée à Fabergé pour exposer les trésors familiaux

Fin de la semaine dernière, la reine Margrethe II et sa sœur, la princesse Benedikte ont inauguré la nouvelle pièce du musée d’Amalienborg, qui se trouve dans le palais Christian VIII. Cette salle, qui fera dorénavant parie de la collection permanente, est dédiée à Fabergé.

Efter åbningen fik Dronningen og Prinsessen en rundvisning i Fabergékammeret og så blandt andet det eneste æg i…

Publiée par Det danske kongehus sur Vendredi 7 février 2020

La reine Margrethe II et la princesse Benedikte ouvrent l’exposition permanente dédiée à Fabergé à Amalienborg

Dans la salle Fabergé, on y trouve un œuf en or, une coupe à champagne en argent plaqué ou encore des bijoux russes. Ceux-ci datent de la période de 1860 à 1917, mettant l’accent sur les liens étroits entre la monarchie danoise et russe. À l’ouverture de l’exposition, un ensemble à cordes a joué des morceaux de Prokofiev et Tchaïkovski. La reine Margrethe II a prononcé un discours pour inaugurer cette salle. Elle a notamment remercié ses sœurs, la princesse Benedikte et la reine Anne-Marie, ainsi que son cousin, le comte Ingolf de Rosenborg, pour avoir prêté des objets Fabergé qu’ils possédaient.

Ved åbningen af Fabergékammeret var der underholdning ved Zapolski-strygerne, der spillede musik af komponisterne Tjajkovskij og Prokofiev.

Publiée par Det danske kongehus sur Vendredi 7 février 2020

Dans son discours, la reine Magrethe a parlé de l’origine de ces objets, qui pour la plupart appartenait à leurs grands-parents, le roi Christian X et la reine Alexandrine. Margrethe, Benedikte et Anne-Marie sont les petites-filles de Christian X par leur père, le roi Frédéric IX, alors que le comte de Rosenborg est le petits-fils de Christian X par son père, le prince Knud, qui était le deuxième fils du roi.

I Fabergékammeret kan man også se et par vinkølere og en champagnekøler i forgyldt sølv. Dette var en gave til Christian 9. og Dronning Louise fra deres seks børn i anledning af Kongeparrets guldbryllup i 1892.

Publiée par Det danske kongehus sur Vendredi 7 février 2020

Pierre-Karl Fabergé était un joaillier russe, mort en Suisse en 1920. Son père était d’origine allemande et sa mère danoise. Grâce au tsar Alexandre III, il accéda à la cour de Russie et devint un fournisseur officiel. Il resta également à la cour de Nicolas II et son travail fut apprécié auprès de nombreuses familles royales. Mort à Lausanne, il est enterré à Cannes, en France.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr