La reine Mathilde commémore les 25 ans de la Marche blanche

Le 20 octobre 1996, plus de 300 000 Belges marchaient dans les rues de Bruxelles vêtus de blanc. Les manifestants silencieux montraient leur soutien aux familles d’enfants disparus, après l’arrestation de Marc Dutroux. Vingt-cinq ans plus tard, une cérémonie discrète a eu lieu au Parc royal de Bruxelles, en présence de la reine Mathilde pour signifier que le souvenir reste.

Lire aussi : Attentats de Bruxelles : le roi Philippe et la reine Mathilde rendent hommage aux victimes du terrorisme

Les enfants disparus ne sont pas oubliés

Dans le parc de Bruxelles, face au Palais Royal, se trouve la statue Le Messager, œuvre de l’artiste Folon. Cette main tendue libérant une colombe est dédiée à tous les enfants disparus. Le mémorial avait été financé à l’époque par une initiative du journal La Libre Belgique, qui avait lancé une souscription publique.

La statue Le Messager de Jean-Michel Folon, installée comme mémorial aux enfants disparus dans le Parc royal de Bruxelles (Photo : DR)

C’est au pied de cette sculpture que se sont rassemblés quelques parents d’enfants disparus, des responsables de Child Focus et des représentants politiques du pays. La reine Mathilde a assisté à la cérémonie d’hommage aux victimes, organisée ce 20 octobre, vingt-six ans après la Marche blanche. La reine Mathilde a déposé une rose blanche sur le bord de la statue de Folon. Le Premier ministre Alexander De Croo, la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden et le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close ont également déposé une rose blanche.

(Photo : Kaghat Hatim/Belga/ABACAPRESS)

Cette sobre cérémonie est à l’image de ce que fut la Marche blanche. Organisée en à peine deux semaines par un groupe de parents d’enfants disparus, elle est devenue le symbole de la solidarité envers les victimes de pédophilie. Plus de 300 000 personnes ont défilé dans le silence, sans slogan et sans revendications, dans l’unique but de soutenir les familles d’enfants disparus. De la Marche blanche est née la fondation Child Focus.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr