La reine Mathilde à l’Ommegang de la procession du couronnement à Tongres

La reine Mathilde s’est rendue dans le Limbourg ce vendredi 7 juillet pour assister à la procession du couronnement, l’événement le plus important de l’Ommegang de Tongres. Cette manifestation culturelle et religieuse se déroule pendant une semaine et attire environ un demi-million de spectateurs au cours de la semaine.

Lire aussi : Le mariage médiéval du duc Georges de Bavière et de la princesse Edwige attire des milliers de personnes à Landshut

La reine des Belges assiste à la procession de couronnement à Tongres

Tongres, qui se dispute le titre de plus vieille ville de Belgique avec Arlon et Tournai, organise tous les sept ans les fêtes du couronnement. Du 2 au 7 juillet 2023, des centaines de milliers de personnes se rendront à Tongres, en province de Limbourg, pour assister à un événement organisé dans le cadre de cet Ommegang, que ce soit aux célébrations eucharistiques, à des concerts, à des spectacles et bien sûr les processions.

La reine Mathilde a assisté à l’Ommegang de la procession de couronnement à Tongres, dans la province de Limbourg, dont le chef-lieu est Hasselt (Image : Histoires Royales)
La reine Mathilde assiste à l’Ommegang de la procession de couronnement, une manifestation septennale organisée à Tongres. La reine des Belges était assise entre Peter Severijns, président du festival, et Patrick Dewael, bourgmestre de Tongres. Les autorités religieuses étaient représentées en nombre, en présence notamment de Mgr Patrick Hoogmartens, évêque d’Hasselt (Photo : ABACAPRESS.COM)

Les processions ont lieu à quatre reprises pour être certain que les spectateurs aient tous leurs chances d’y assister. Lors de la procession du vendredi 7 juillet, la reine Mathilde était assise au premier rang pour voir défiler les quelque 3000 participants. La ville compte environ 31 000 habitants, c’est dire l’implication des locaux dans cet événement. En 2016 déjà, la reine Mathilde avait assisté à cette tradition septennale. Le roi Philippe et la princesse Élisabeth étaient également présents.

Lire aussi : Le roi Philippe et la reine Mathilde entrent au Sénat : les souverains immortalisés par Hans Op de Beeck

Il s’agissait de la 19e procession depuis sa création. La tradition est née lorsqu’en 1890 la statue du 15e siècle de Notre-Dame Cause de Notre Joie fut couronnée. À partir du 14ème siècle déjà, les reliques étaient montrées à Tongres tous les sept ans pendant 16 jours aux pèlerins venus de l’étranger. Les pèlerinages et les processions pour sortir les reliques ont pris fin à la Révolution française.

À la fin du 19e siècle, l’Église catholique romaine avait une vénération particulière pour Marie. Cette vénération se manifestait, entre autres, par le couronnement des statues de la Vierge Marie. Le 20 mai 1889, l’évêque de Liège a adressé une requête écrite au pape Léon XIII pour couronner la statue de Notre-Dame de Tongres. Le pape répond favorablement dans une lettre datée du 10 septembre 1889 et le sacre a eu lieu le dimanche 31 août 1890. Après la cérémonie, une procession a traversé les rues et les places décorées de la ville. C’est ainsi que les festivals du couronnement sont nés. Les festivités sont aujourd’hui reconnues comme patrimoine culturel immatériel belge.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr