La reine Sofia remet son 31e prix de poésie ibéro-américaine

La reine Sofía a remis le Prix Reine Sofía de poésie ibéro-américaine ce mercredi 30 novembre 2022. Cette 31e édition du prix prestigieux récompense Olvido García Valdés, une auteure et poétesse dont le travail a été traduit dans plus de 10 langues.

Lire aussi : La reine Sofia et la princesse Irène : soirée culturelle entre sœurs au Teatro Real de Madrid

La reine Sofia récompense la poétesse et auteure Olvido García Valdés

Le prix de poésie ibéro-américaine Reine Sofia est parrainé par le Patrimoine national et l’université de Salamanque. « Le prix récompense l’ensemble de l’œuvre d’un auteur vivant qui, en raison de sa valeur littéraire, constitue une contribution pertinente au patrimoine culturel commun de l’Amérique latine et de l’Espagne », explique la Casa Real. Ce prix est devenu la reconnaissance la plus importante de la poésie en espagnol et en portugais. Le prix s’accompagne d’une dotation financière de 42 100 euros, qui s’ajoute à l’édition d’un recueil anthologique de poèmes du lauréat.

La reine Sofia applaudit la lauréate du 31e prix de poésie ibéro-américaine à son nom (Photo : GTres/ABACAPRESS.COM)

La remise du prix était organisée au Palais royal de Madrid, en présence de la reine Sofia. Le recteur de l’Université de Salamanque, Ricardo Rivero, était présent lors de la cérémonie. La reine Sofia a présidé la séance, distribuant la parole aux responsables du prix. Le président du jury a lu le certificat d’attribution du prix, après les mots du présent du conseil d’administration du Patrimoine national.

Lire aussi : La reine Sofia remet le prix d’Histoire des ordres espagnols à la comtesse de Gisbert en présence du prince Pedro de Bourbon-Siciles

La lauréate du 31e Prix Reina Sofía de poésie ibéro-américaine est Olvido García Valdés, qui a prononcé quelques mots de remerciement. Après la réunion, une petite réception était organisée dans le salon de Gasparini, en présence de la famille de la gagnante. Olvido García Valdés a été récompensée pour sa poésie contemporaine « dont les textes acquièrent de la connotation et la suggestion une profonde transcendance ». Le jury a mis en lumière la « syntaxe toute personnelle de la poétesse, avec laquelle elle recherche le dépouillement, la nudité et l’essentialisme ».

Olvido García Valdés est poétesse, essayiste et traductrice. Elle est diplômée en philologie romane de l’Université d’Oviedo et en philosophie de l’Université de Valladolid, et a été professeur de langue et littérature espagnoles.Elle a été directrice de l’Institut Cervantès à Toulouse et directrice générale de la Promotion du livre et de la lecture. Passionnée par le monde artistique, elle a écrit des textes pour d’importants catalogues et expositions d’art contemporain. Il a également publié des critiques dans divers médias journalistiques et traduit des poèmes de Pier Paolo Pasolini en espagnol. Son travail a été traduit dans plus de 10 langues.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr