Rentrée des classes pour la princesse Ingrid Alexandra qui change d’école

En Norvège, comme en Suède, la mi-août est le moment de la rentrée scolaire. Comme le princesse Estelle de Suède qui découvrait sa nouvelle école ce matin, la princesse Ingrid Alexandra de Norvège, elle aussi découvrait l’école Uranienborg, où elle entame sa dernière année de secondaire (ungdomskole). Pour cette rentrée, c’est sa maman, la princesse héritière Mette-Marit qui l’a accompagnée.

Mette-Marit amène sa fille Ingrid Alexandra à son première jour d’école (photo : NTB scanpix)

La princesse Ingrid Alexandra rentre à l’école

Mette-Marit célèbre ses 46 ans aujourd’hui et c’est aussi le jour de la rentrée pour sa fille ainée. La princesse Ingrid Alexandra, 15 ans, n’a plus qu’une année de secondaire à passer, même s’il est plus que probable qu’elle choisisse de poursuivre au lycée. En Norvège, l’école est obligatoire de 6 à 16 ans. Les classes préscolaires ou jardin d’enfants ne sont pas obligatoires. À 6 ans, les enfants rentrent à l’école primaire (barneskole), jusqu’à l’âge de 13 ans. De 13 à 16, ils vont à l’école secondaire. Pour les dernières années d’études, les étudiants qui souhaitent aller au lycée, on le choix entre plusieurs filières.

Ingrid Alexandra quitte l’école internationale

Depuis le début de ses années de secondaire, la princesse Ingrid Alexandra était à l’école internationale d’Oslo. Elle a choisi de changer d’école et de rejoindre une école publique, l’école Uranienborg. Le choix s’est porté vers cette école car elle se trouve à proximité du palais et que ses parents jugeaient qu’elle avait assez suivi de cours en anglais. Quant à son frère cadet, le prince Sverre Magnus, il est scolarisé à l’école Montessori d’Oslo.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr