Le roi Albert II lance l’important chantier du nouveau centre hospitalier à son nom

En 2014, le roi Albert II a accepté de donner son nom à l’institut de cancérologie des Cliniques universitaires Saint-Luc, à Bruxelles. Un patronage assez rare en Belgique. En 2022, cet institut de renommée internationale lance la construction de nouveaux bâtiments. Le roi Albert II et la reine Paola étaient présents à la cérémonie d’inauguration du chantier ce mercredi 15 juin.

Lire aussi : La reine Paola et le roi Albert II se tiennent la main lors d’une cérémonie avec la princesse Claire à l’orangerie du château de Laeken

L’Institut Roi Albert II lance son chantier

En 2014, fait assez exceptionnel, le Palais royal et le roi Albert II avaient répondu favorablement à la demande des Cliniques universitaires Saint-Luc d’accorder le haut patronage de l’ancien souverain à l’institut de cancérologie du groupe hospitalier. Autrefois simplement appelé « Centre du cancer », le centre spécialisé en cancérologie et en hématologie est dorénavant connu comme l’Institut Roi Albert II.

institut roi albert ii saint luc
Le roi Albert II et la reine Paola ont donné le coup d’envoi de la construction du nouveau bâtiment de l’Institut Roi Albert II (Photo :  Frederic Andieu/IsoPix/ABACAPRESS.COM)

D’août à décembre 2019, l’institut a constitué un nouveau cahier des charges et a lancé son projet de déménagement. Un nouveau bâtiment accueillera l’équipe et les patients d’ici 2025. Le chantier a été officiellement lancé lors d’une cérémonie en présence du roi Albert II, 88 ans, et de la reine Paola, 84 ans, ce 15 juin 2022. Depuis plusieurs semaines déjà, des grues sont arrivées sur le chantier et les travaux ont déjà commencé. Ce chantier de grande ampleur peut même être suivi en direct en ligne.

Lire aussi : Ekaterina de Hanovre pose la première pierre de la nouvelle maternité pour perpétuer l’implication de la Maison de Hanovre

Le roi Albert II et la reine Paola sur le chantier de l’Institut Roi Albert II

Le roi Albert II, qui a lui-même été opéré à plusieurs reprises d’un cancer de la couche superficielle de l’épiderme, sur le nez et à plusieurs endroits sur le cuir chevelu, suit de près les travaux de l’institut qui porte son nom. Ce nouveau bâtiment comprendra les activités de cancérologie et d’hématologie de l’Institut Roi Albert II mais aussi l’Institut de psychiatrie. Le chantier fait partie du programme global Hôpital 2025 qui regroupe tous les projets visant la rénovation totale des Cliniques Saint-Luc. Ce programme global permettra d’obtenir une superficie de 139.000 m² de locaux, il comprendra 82 places en ambulatoire, 726 lits, 38 salles interventionnelles et 313 cabines de consultation.

albert et paola nouvelle clinique saint luc
Le roi Albert et la reine Paola durant la cérémonie (Photo :  Frederic Andieu/IsoPix/ABACAPRESS.COM)

En plus de repenser totalement le fonctionnement des soins, de sorte que les services qui collaborent régulièrement soient regroupés au même endroit, une attention particulière a été apportée au projet architectural. Le bâtiment, qui aura la forme d’un « H », utilise des matériaux qui créent un environnement propice à la guérison, à savoir « des chambres ensoleillées et lumineuses, des espaces publics paisibles, l’insonorisation, les jardins paysagers », expliquent les organisateurs du projet.

Les architectes du nouvel Institut Roi Albert II et de l’Institut de psychiatrie intégré sont l’association du bureau bruxellois MODULO architects et le bureau de Rotterdam GAF architecten. Quant au projet « Hôpital 2025 » a été confié au bureau VK Architects & Engineers et Michel Rémon & Associés.

YouTube video

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr