Felipe VI renonce à l’héritage de Juan Carlos et lui retire sa dotation

Ce dimanche, la Casa Real a annoncé que le roi Felipe VI renonçait à l’héritage personnel qui lui serait dû à la mort de son père, le roi émérite Juan Carlos 1e d’Espagne. Cette annonce fait suite aux irrégularités financières dont l’ancien souverain espagnol fait aujourd’hui l’objet. En plus de renoncer à l’héritage privé de Juan Carlos, Felipe a annoncé suspendre la dotation que touchait jusqu’alors son père.

Le roi Felipe ne veut pas de l’héritage de son père

La Maison royale annonce que Felipe ne touchera pas l’héritage de son père

Depuis lundi, suite aux révélations de La Tribune de Genève, le roi Juan Carlos est soupçonné d’avoir reçu 88 millions d’euros de la part du l’ancien roi Abdallah d’Arabie saoudite, en 2008. Cet argent aurait été perçu de manière frauduleuse et aurait ensuite été dissimulé su un compte en suisse, en passant par une société panaméenne.

L’histoire avait déjà fait parler d’elle, il y a quelques années, quand Corinna Larsen, ex-Corinna zu Sayn-Wittgenstein-Sayn, l’ancienne maitresse de Juan Carlos avait révélé qu’elle avait été témoin et impliquée dans le transfert d’argent. À présent la banque Mirabaud, qui a accueilli la somme, doit s’expliquer. L’histoire risque de faire tomber pas mal de têtes, en Espagne. Un nouvelle affaire Noos pourrait-elle voir le jour ? L’affaire Noos avait fait plonger l’infante Cristina et surtout son époux, Iñaki Urdangarin qui purge actuellement une peine de prison pour fraude fiscale et abus de biens sociaux.

L’histoire s’est encore plus compliquée ce samedi, quand The Telegraph a révélé que le roi Felipe était le bénéficiaire du compte offshore suisse sur lequel le roi émérite Juan Carlos avait déposé l’argent provenant du roi d’Arabie saoudite.

Pour mettre fin au scandale, le roi Felipe a décidé ce dimanche qu’il refusait l’héritage du roi émérite Juan Carlos et qu’il demandait la suspension de la dotation accordée à son père, qui était de 194 232 euros par an. La fortune personnelle du roi émérite Juan Carlos est estimée par la presse espagnole à plus de 194 millions d’euros. Dans ce communiqué, on apprend également que le roi Felipe avait signé devant un notaire, depuis avril dernier, un acte dans lequel il indique ne vouloir recevoir « aucun bénéfice ou participation au sein de cette entité ». 

Par ailleurs, les enquêteurs sont également en train de tirer au clair les soupçons de fraude concernant la société Zagatka, qui aurait financé des millions d’euros de vols en jets privés pour Juan Carlos. Pour s’assurer de n’être mêlé à aucune affaire de son père, Felipe VI assure par ailleurs qu’il « ignore complètement à ce jour sa supposée désignation comme bénéficiaire » de cet autre compte, de n’importe quel autre compte que l’on pourrait découvrir ou d’une autre fondation.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr